L’optimisation de vos meta descriptions est un aspect important du référencement naturel.

Malheureusement, parce que les meta descriptions ne sont pas un signal de classement direct, certains professionnels du référencement ne leur accordent pas assez d’attention.

Ils ne savent pas que les meta descriptions correctement optimisées jouent un rôle important pour amener les visiteurs des moteurs de recherche à cliquer sur vos liens. Ce sont des mini-annonces que vous pouvez optimiser pour stimuler l’action des clients et augmenter le CTR.

Si vous êtes prêt à passer du temps à améliorer vos meta descriptions, soyez d’abord conscient de ces 3 erreurs courantes.

Erreur 1 : Dupliquer les meta descriptions

Même si les doublons de meta descriptions ne vous pénalisera pas, vous devriez composer des meta descriptions uniques pour chaque page pour des raisons pratiques.

Selon Google :

Les bonnes meta descriptions décrivent avec précision le contenu de la page. Ils sont comme un pitch qui convainc l’utilisateur que la page est exactement ce qu’il recherche.

Puisque les meta descriptions agissent comme « un pitch » dans les SERPs, vous pouvez les utiliser pour contrôler l’image autour de votre site. Plus vous délivrez votre message de façon unique, meilleures sont vos chances de générer plus de trafic sur vos pages et d’augmenter le CTR.

Si toutes vos pages ont des meta descriptions similaires, elles seront plus trompeuses qu’utiles.

Si vous n’avez pas le temps d’écrire des meta descriptions pour chaque page, vous pouvez laisser Google les générer automatiquement. En se basant sur la requête, Google tirera les parties pertinentes du contenu de votre page pour les inclure dans le snippet.

Gardez à l’esprit qu’il est toujours préférable d’avoir des meta descriptions uniques pour vos pages principales, telles que votre page d’accueil, les pages de catégorie et les pages les plus performantes avec du contenu, des produits ou des services.

 

Erreur 2 : L’obsession du nombre de caractères

Pendant de nombreuses années, la meilleure pratique SEO a été d’écrire une meta description entre 135-160 caractères.

Mais cela a changé en 2017. Les meta descriptions Google peuvent maintenant compter jusqu’à 320 caractères.

Cependant, il n’y a pas de chiffre d’or lorsqu’il s’agit de meta description, ce sont les pixels, et non les caractères, qui comptent vraiment.

En fonction de la largeur de l’appareil, votre meta description idéale peut être comprise entre 160 et 320 caractères (920 -1 840 pixels). C’est pourquoi, si vous avez des descriptions courtes, vous ne devriez pas nécessairement essayer d’insérer plus de caractères.

De plus, n’oubliez pas que Google n’affiche pas toujours les meta descriptions assignées manuellement. Lorsque la situation l’exige, il génère des descriptions uniques et plus longues en tirant simplement un élément de contenu pertinent d’une page.

En d’autres termes, ne perdez pas de temps à être obsédé par le nombre idéal de caractères dans vos meta descriptions mais soignez le message plutôt.

 

Erreur 3 : Ne pas utiliser de mots-clés

Vos meta descriptions doivent inclure les bons mots-clés. Vous devez utiliser des mots-clés :

  • Qui sont pertinents par rapport au contenu d’une page.
  • Que vos clients recherchent.

Si votre meta description n’est pas pertinente pour une page, Google tirera la première phrase avec un mot-clé pertinent et l’affichera dans les résultats de recherche.

En bref, assurez-vous que vos meta descriptions sont alignées avec le titre d’une page et qu’elles sont pertinentes par rapport au contenu de la page. Sinon, vous risquez de vous retrouver avec des descriptions tronquées non pertinentes extraites du contexte et donc d’avoir un CTR décevant. La meta description comme un objet d’email doit être « catchy » pour générer du trafic. 




Notez cet article :
3 erreurs à éviter en terme de meta description 4.65/5 - 20 votes