La France est hostile au casino en ligne ; pourtant son voisinage n’en fait pas un problème, du moins à ce point. Les amateurs ne décolèrent pas. Mais l’espoir est permis.

 

Une autorisation difficile à obtenir

Par principe, l’exploitation d’un casino est réservée en France aux opérateurs qui ont des locaux physiques et qui ont obtenu l’accord du Ministère de l’intérieur. Ne sont recevables que les demandes effectuées par les villes de plus de 500 000 habitants ou celles des stations balnéaires ou thermales.


Le casino en ligne : le mauvais enfant

Jusqu’en 2010, seuls le PMU et la Française des Jeux étaient habilités à opérer en ligne en matière de jeux d’argent.

La loi sur les jeux d’argent et de hasard sur Internet ne prend pas en compte les jeux casino, à l’exception des casinos qui exploitent les logiciels des jeux de Top Games et Real Time Gaming.

Cette disposition a conduit à la délocalisation des casinos en ligne vers les pays voisins. Le forum des droits sur internet va jusqu’à rendre complices les joueurs qui s’adonneraient au casino en ligne.

Pour une application stricte de cette mesure, l’ARJEL va demander aux Fournisseurs Accès Internet (FAI) d’empêcher l’accès de romecasino.com aux Français, en Janvier 2012.

En réaction contre la fermeté des autorités françaises, certains opérateurs de casinos étrangers ont fermé leurs sites aux joueurs français.


Les raisons

Les autorités françaises justifient l’interdiction du casino en ligne par le souci de préserver les populations contre l’addiction. Un motif qui est loin de convaincre les amateurs de cette pratique.

Selon eux, le casino ne pose aucun problème ; il appartient à chaque joueur d’en user avec modération. Tous les joueurs ne sont pas « accros « . Ainsi, cette interdiction est perçue comme une restriction de liberté.

 

Un peu d’espoir

La loi di 6 Avril 2010 relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation des jeux d’argent et de hasard en ligne a apporté un peu d’espoir. Celle du 12 Mai a institué l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne). Cet organe a pour mission d’attribuer les licences d’exploitation, de lutter contre les sites illégaux et de contrôler les opérateurs autorisés.

Désormais, l’Etat français autorise la pratique en ligne des jeux de cercle. Le Texas Hold’em et le Omaha ont été autorisés le 30 Juin 2010.

On retient que le casino en ligne peine à se frayer un chemin en France. Les amateurs devront se contenter d’autres disciplines, en attendant un éventuel changement.




Notez cet article :