Il est possible de contacter des fondations internationales sur internet, par le biais des chambres de commerce et bien d’autres moyens. De la pertinence de la recherche dépend la réussite de cette démarche. Le financement est une étape capitale dans un projet.

Déposer une demande de financement d’un projet auprès d’une fondation internationale nécessite de connaitre les domaines qui rentrent dans le cadre statutaire de celle-ci. Afin de convaincre un bailleur de fonds potentiel de vous octroyer le montant demandé,  vous devez satisfaire un certain nombre de critères.

 

Tenir compte du lieu de réalisation du projet

 

Trouver une fondation internationale qui ait la volonté de financer un projet doit tenir compte du lieu de réalisation de celle-ci. Il va de soi que les fondations américaines seront plus enclines à apporter une contribution financière à un projet qui a un impact aux Etats-Unis. Si votre action vise un impact majeur sur le plan humanitaire ou culturel dans un pays du tiers monde, vous avez plus de chance. Les régions concernées par les projets par les fondations internationales sont choisies par les conseils d’administration de ces institutions.

 

Chercher sur internet

 

Afin de trouver une fondation internationale apte à assurer le financement d’un projet, internet est à la fois un outil et un terrain. Vous pouvez accéder à un très grand nombre de fondations qui existent à travers le monde. Faut-il le rappeler, l’on peut compter plus de 200 000 fondations qui oeuvrent à l’international. Il faut faire le tri parmi celles-ci en raison de leurs dispositifs statutaires, leur localisation, leurs puissances financières et autres. La toile peut officier comme un excellent comparateur.

 

S’adresser aux chambres de commerce

 

Les chambres de commerce de chaque région recensent les organismes qui peuvent financer des projets. L’on peut entrer en contact avec des banques, des sociétés de capital-risque, des institutions financières étatiques mais également les fondations internationales. Parmi ces dernières l’on peut compter des fondations d’entreprises, mais aussi des fondations créées par des individus. Les chambres de commerce sont d’un grand secours pour faciliter la mise en relations entre les porteurs de projet et les bailleurs de fonds. 

 

S’adresser directement aux entreprises

 

Trouver une fondation internationale qui finance un projet peut se faire en se rendant du côté des entreprises. Ces dernières peuvent créer depuis 1990 une fondation d’entreprises qui sera régie par la législation. Ces institutions ont un fonctionnement et une règlementation plus souple. Avant de s’adresser à une fondation d’entreprises, il est indispensable de s’enquérir des types de projets que celle-ci finance. Les critères de financement qui rentrent dans le cadre de l’étude des dossiers tournent autour de l’axe statutaire de chaque fondation.

 

Fournir un dossier bien ficelé

 

Un dossier de demande de financement auprès d’une fondation internationale doit être complet, bien chiffré, aisé à comprendre et tenir compte de tous les points qui pourraient influer sur le futur du projet. Dans la recherche d’un bailleur de fonds, il est recommandé de demander conseil auprès de spécialistes de montage de dossier qui connaissent les pratiques dans le domaine. De cette manière, des correctifs peuvent être apportés.

 




Notez cet article :