Aller au contenu
WebFrance

Rejoignez WebFrance (Cadeau : Le Guide 2018 pour rentabiliser un site)

Rejoindre WebFrance

Connexion  
domaine1.fr

Conseils et listes pour l'enregistrement en masse de ndd

Messages recommandés

salut,

ce post n'a pas pour but d'acheter ou de vendre des ndd, mais de proposer des conseils pour l'enregistrement en masse. A priori, c'est la section la plus adaptée, désolé si ça n'est pas le cas...

J'ai posté hier sur wmc & renta et même si les retours ont été bons, certains doutent de l'intérêt d'enregistrer des domaines. Il faut savoir que l'enregistrement d'un ndd coûte à peine 5 euros et qu'il existe encore des milliers de noms de domaine libres dont la valeur de marché peut déjà atteindre plusieurs milliers d'euros. La France est l'un des pays de l'OCDE les moins avancés dans l'enregistrement de noms de domaine, ce qui offre un bon potentiel à ceux qui voudraient se constituer un portefeuille basé sur l'enregistrement. Chaque jour, des centaines de noms de domaine en .fr sont enregistrés par des Américains, avec des prête-noms (l'enregistrement des .fr est réservé aux français), car eux sont conscients de la rentabilité du secteur.

Voici donc les principales étapes pour se constituer un portefeuille. Ca ne demande pas un gros investissement financier, mais du temps et une bonne connaissance des secteurs qui monétisent le mieux.

1. Se constituer des listes

Les listes les plus faciles d'accès sont simplement extraites de la balise keywords de sites de référence sur un domaine donné. Par exemple, si vous êtes actif dans le secteur de la rencontre, vous pourrez vous constituer une liste en extrayant la balise "keyword" du site de Meetic par exemple. Ces listes peuvent être affinées avec les outils de fréquence des mots-clés d'Overture (http://inventory.fr.overture.com/d/searchinventory/suggestion/), de générateur de mots-clés de Google adwords (https://adwords.google.fr/select/KeywordToolExternal) et de Miva (http://www.miva.com/fr/content/advertiser/landing1.asp). De même les lexiques ou glossaires (lexique financier, lexique juridique, lexique informatique, etc.) disponibles en ligne fournissent d'excellentes suggestions de noms de domaine. Pour ceux qui ont un peu de budget, je vous recommande la liste des 40,000 mots les plus tapés dans les moteurs de recherche *. L'utilisation de listes générales est également possible:

Liste des mots de la langue française : http://www.pallier.org/ressources/dicofr/dicofr.html

Liste de fréquences des mots de la langue française : http://eduscol.education.fr/D0102/liste-mots-frequents.htm

Listes des mots de la langue française, avec fréquence d'utilisation : http://www.lexique.org/listes/liste_mots.txt

Liste des mots finissant par telle ou telle terminaison (pratique pour les domaines hacks tels que rencontr.es, http://dict.xmatiere.com/liste_de_suffixes.php

2. Tests de disponibilité de ndd en bulk (c'est à-dire acceptant de longues listes)

Pour tester la disponibilité, vous pouvez passer directement tous les mots-clés que vous souhaitez ici:

- http://domaines.mailclub.fr (laissez la 1e ligne = Asia Fr Com Eu Net Org Info Biz cochée. C'est le meilleur outil pour les .fr, les .eu et les IDN

- http://www.moniker.com/domains/batch_reg.jsp Parfait pour les autres extensions (.be, .ch, .mobi...)

- http://www.indom.com/indom/ - très pratique pour toutes les extensions

- http://www.dynadot.com/domain/bulk2.html - parfait pour les IDN

3. Estimer la valeur des noms de domaine sélectionnés

Avant d'enregistrer les domaines disponibles, il convient de s'interroger sur leur valeur. DN journal (http://www.dnjournal.com/domainsales.htm) , DN sale price (http://www.dnsaleprice.com) , Domaintools blog (http://blog.domaintools.com/tags/auction-results/) & Namebio.com proposent des archives intéressantes.

Pour les estimations, les avis sont nécessairement subjectifs. Voici le mien. Les meilleurs noms de domaine sont les noms génériques (choses, objets, prénoms, noms de lieux, etc.), les verbes à l'infinitif et dans une moindre mesure les adjectifs. Les secteur les plus demandés sont ceux qui monétisent le mieux (rencontres, finance, e-commerce, secteur adulte, tourisme, etc.). La valeur du nom de domaine est très liée à sa fréquence de recherche par les internautes. A ce sujet, cet outil de bulk overture (http://www.quickwhois.co.uk/overture.php) est très utile.

Les domaines en un seul mot ont la plus grande valeur de marché, sauf si l'usage de plusieurs mots est la meilleure manière de décrire une chose (ex. agenceimmobiliere.com, agencedevoyage.com). Le tiret entre 2 mots fait perdre environ 50-80 % de la valeur (moins si le mot s'écrit normalement avec un tiret). Le pluriel ôte environ 50 % de la valeur et l'usage de préfixes (my, mon, meilleur...) et suffixe (en ligne, online...) au moins 80 %. L'usage d'accents (IDN) est plus controversé car ceux-ci ne sont pas encore populaires auprès des domaineurs francophones. Toutefois, il y a peu de raisons objectives à cela et l'enregistrement des IDN en français offre de belles opportunités.

En ce qui concerne les extensions, le .com reste le meilleur choix pour les mots en français, notamment si l'on souhaite revendre (marché plus liquide et aucun formalisme, contrairement au .fr). Viennent ensuite :

.fr (50/100 % de la valeur du .com) ;

.net (10/20 % de la valeur du .com) ;

.info, .mobi, .tv, .org, .fm (environ 10/20 % du .com, si le domaine correspond au thème de l'extension) ;

.be, .ch, .eu, .de (5/10 % de la valeur du .com) ;

.biz, .ws, .cc (1 à 2 % du .com)

4. Enregistrer ses noms de domaine

L'enregistrement des noms de domaine nécessite le choix d'un registrar. Godaddy sera le premier choix pour les extensions génériques et il est recommandé de souscrire à l'offre Domain discount Club (https://www.godaddy.com/gdshop/club/landing.asp) , qui permet de payer les .com moins de 5 euros. Moniker & Dynadot sont les meilleurs pour les IDN, Moniker permettant également l'enregistrement d'un grand nombre d'extensions nationales (mais pas le .fr) et Dynadot permettant de "tester" un domaine pendant 5 jours pour seulement $0,25. Pour les autres extensions nationales (.fr, .be, etc.), ovh.fr est le mieux placé en termes de prix et de service (espace gratuit pour créer un site, possibilité de tester la disponibilité et d'enregistrer un grand nombre de domaines à la fois, transfert gratuit de compte à compte), mais il est contraignant et formaliste pour les transferts. 1and1.fr est également bon marché, mais il comporte de nombreux inconvénients pratiques.

5. Vendre ses noms de domaine

L'inscription de ses noms de domaine sur Sedo.fr est gratuite et recommandée. Il s'agit du meilleur endroit pour vendre des noms de domaine dans de bonnes conditions de prix, à condition d'être patient. Il existe d'autres places de marché (http://www.site1.fr/ressources/placesdemarche.html) , mais elles sont trop peu fréquentées par des visiteurs francophones pour y espérer réaliser un bon nombre de ventes. Les forums (http://www.site1.fr/ressources/forums.htm) permettent également la vente de noms de domaine, mais les transactions se réalisent à des prix généralement très bas et il est préférable d'y acheter des domaines, plutôt que d'en vendre.

bonne soirée et n'hésitez pas à me relancer pour tout ce qui aurait été confus, inexact, etc.

david

* Les personnes intéressées par la liste des 40,000 mots clés les plus recherchés en français, classé par nombre de résultats dans Google et de pubs adsense (liste 1), et par catégorie (liste2) sont invitées à me contacter par mp. Elles sont en vente à 35 euros l'ensemble, paiement par paypal. La liste des 100,000 premiers sites selon Alexa (juin 2007) est également fournie aux personnes intéressées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

>> Nouveau : Découvrez la marketplace d'Achat / Vente de Sites !

Avoir 200 domaines (ou plus) c'est sympa, mais en attendant d'en vendre, le mieux c'est de créer des sites (même bidon) en y mettant de la pub, mettre en parking ou laisser vide ?

le parking ne rapporte rien pour la grande majorité des domaines. Un mini-site est bien adapté, d'autant que ça peut permettre de bien se placer dans les moteurs, au moins pour les mots contenus dans le domaine

Car à l'année 200 domaines coûtent 1000€, c'est pas énorme mais ça peut être pas mal de rentrer dans ses frais en attendant que les prix grimpent (3-4 ans?); car on peut-être sûr que d'ici 3 ans les prix des .fr auront au moins doublés.

Personne ne peut prévoir avec certitude l'augmentation des prix. Mais si on est capable d'investir en respectant les standards du marché, la hausse devrait être beaucoup plus forte. Je dirais qu'on est sur des bases de 50 % par an en moyenne. Mais il y a des créneaux où la pénurie est plus nette (premium par ex.) et là, l'augmentation est plus forte.

edit: juste comme ça, abandonner.com est pris (et en vente), abandonner.fr est libre, quel est le prix pour ces deux domaines en imaginant que le .fr soit pris également?

Typiquement, abandonner.com est un domaine pour domaineur, car on voit assez peu quels types d'utilisateurs finaux pourraient l'acquérir. Les prix de ce type de domaines sont assez bas, mais montent régulièrement à cause de la pénurie. Aux USA, n'importe quel nom du dictionnaire se vend, simplement à cause de la pénurie.

Je dirais que abandonner.com vaut dans les 100 euros maxi et abandonner.fr entre 50 et 100 euros (il n'y a pas beaucoup de différences entre le . com et le .fr)

Modifié par domaine1.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Partagez cette page :

Ajouter un commentaire :

-

Créer un compte

en 3 secondes

INSCRIPTION

Se connecter

ici

CONNEXION

Connexion  

Partagez cette page :



© WebFrance 2017 - Contact - Annonceurs - Conditions générales

×

Nouveau : Marketplace WebFrance

2.png

Vente de sites internet, domaines, applications...