Il existe à l’heure actuelle peu d’entreprises, quelle que soit leur taille, qui ne dispose pas d’une présence sur Internet, via des réseaux sociaux ou plus généralement par un site web – qu’il s’agisse d’un site dit « vitrine » pour présenter la société, ou d’un site de vente en ligne. Cependant, face à cette importante présence sur le net, un constat s’impose : de très nombreuses entreprises ont pris le fameux « virage du numérique » contraintes et forcées, sans réellement comprendre les enjeux techniques et marketing qui se cachent derrière le virage !

Force est de constater qu’une part importante des entreprises françaises disposent aujourd’hui d’un site internet totalement en décalage par rapport aux standards acceptables en 2018 : graphisme obsolètes, fonctionnalités vieillissantes, mauvaises adaptation aux usages du smartphone et de la tablette, lorsqu’il ne s’agit pas de failles de sécurité béantes qui exposent les données personnelles des clients et de l’entreprise.

Pour accompagner le mouvement des entreprises vers internet, de nombreux organismes de formation ont rapidement constitué des pôles entiers dédiés à la formation aux métiers du web, à l’image d’Eurateach dans la métropole lilloise, dont le programme de formation particulièrement étoffé attire de plus en plus de candidats, qu’ils soient étudiants, chômeurs, ou salariés d’agences web ou d’entreprises plus classiques. Mais quelles sont les formations les plus importantes dispensées dans ce type d’agence de formation, et pourquoi opter pour ce genre de formation lorsqu’on est un dirigeant d’entreprise ?

Les formations indispensables au web

On peut distinguer trois grands groupes de formations : les formations liées à la technique du développement web, les enseignements dispensés dans le cadre du webmarketing et de l’acquisition de trafic, et enfin les formations à l’utilisation des fonctionnalités avancées des principaux CMS du marché comme Prestashop par exemple :

  • Les formations liées à la technique du développement web permettent de maîtriser les techniques de gestion de projet web et de développement d’outils aux normes modernes, bien évidemment responsive grâce à l’étude de fonctions HTML et CSS appropriées. Les méthodes agiles sont souvent mises à l’honneur dans ce type de formation, pour garantir une gestion de projet plus fluide.
  • Les formations dédiées au webmarketing sont les plus nombreuses, et mettent en lumière toutes les techniques d’acquisition de trafic, principalement le SEO (référencement naturel) et le SEA (référencement payant, souvent illustré par Google Adwords). Sont également abordés les domaines des réseaux sociaux et d’autres formes d’acquisition de visiteurs comme l’indémodable newsletter.
  • Enfin l’étude des CMS permet de maîtriser des outils très répandus comme Prestashop ou Magento, mais dont l’apparente simplicité cache en fait d’innombrables et complexes fonctionnalités. Pour tirer le meilleur parti de ce type d’outil, il est préférable de suivre une formation prodiguée par des experts du secteur, ayant de nombreuses années d’expérience.

Pourquoi former ses équipes ?

La question peut paraître saugrenue tant on peut estimer qu’il vaut mieux avoir du personnel qualifié qu’incompétent. Mais la vraie question serait plutôt : les projets de l’entreprise nécessitent-ils d’investir dans des moyens de formation pour internaliser les compétences, ou est-il préférable d’avoir recours aux services d’une agence dédiée : agence de développement internet, agence de communication et marketing, etc. ?

À cette question, difficile d’apporter une réponse ferme et définitive. Le dirigeant, ou son « leader technique », doit étudier le bien-fondé d’avoir les compétences web en interne, ou d’accepter une certaine forme d’inconnu en laissant des prestataires mener la danse. Dans tous les cas, une chose est certaine : même en cas de délégation de service, il semble indispensable qu’au moins une personne interne à la société dispose d’une compétence technique pointue, idéalement au poste de chef de projet, afin d’assurer que l’entreprise conserve la connaissance des projets. Dans le cas contraire, le dirigeant s’exposerait à une dépendance totale vis-a-vis de ses prestataires techniques, et à une méconnaissance de son propre service informatique.




Notez cet article :
Former ses équipes au monde du e-commerce 4.16/5 - 25 votes