Google a annoncé le commencement du déploiement officiel de son Index Mobile-First, après un an et demi de tests et d’expérimentations.

En 2016, Google a d’abord détaillé son plan pour changer le mode de fonctionnement de son index de recherche, en expliquant comment ses algorithmes seraient éventuellement modifiés pour utiliser la version mobile du contenu d’un site Web pour indexer ses pages, ainsi que pour comprendre ses données structurées.

En Décembre 2017, Google a déclaré qu’il avait commencé à la transition d’une petite poignée de sites dans l’Index Mobile-First, mais a refusé de dire quelles propriétés ont été touché.

L’index Mobile-First c’est quoi ?

Dans une démarche pour offrir la meilleure expérience pour ses utilisateurs sur tous les appareils, l’index Mobile-First signifie que Googlebot ne fera qu’explorer et indexer la version mobile d’une page.

Comme il y a maintenant plus de recherches effectuées sur les appareils mobiles que sur les navigateurs desktop, c’est un moyen pour Google de s’assurer que la majorité des utilisateurs trouvent du contenu optimisé pour leur écran. Si un site n’a pas de version mobile, Google va quand même crawler et indexer le site tel quel.

Pour clarifier les choses, l’index Mobile-First n’est pas vraiment différent de l’index principal. Tous les contenus seront dans le même index, mais Google utilisera désormais les versions mobiles lorsqu’elles seront disponibles.

Par Mobile-First, Google fait référence au fait que la majorité des gens qui utilisent les recherches Google aujourd’hui le font à partir d’appareils mobiles, et ce, depuis 2015.

Le mobile-friendly est depuis longtemps, un des nombreux facteurs qui déterminent le classement d’un site, mais ce n’est pas le seul facteur.

Par exemple, il y a des moments où une page non mobile a toujours la meilleure information et apparaîtra plus haut, d’après Google.

Cependant, Google a commencé à prioriser les sites mobiles de plusieurs façons. Par exemple, il a commencé à augmenter le rang des pages Web friendly sur les résultats de recherche mobile en 2015 et, plus récemment, Google a déclaré qu’il ajoutait un signal qui utilise la vitesse de la page pour aider à déterminer le rang de recherche mobile d’une page.

A partir de juillet 2018, les contenus à chargement lent seront déclassés.

Le classement ne sera pas affecté

Google assure aux propriétaires de sites que l’indexation Mobile-First n’aura pas d’impact sur les classements.

Il s’agit simplement d’un changement dans la façon dont le contenu est recueilli pour l’index de Google. En d’autres termes, un site qui a été migré vers l’indexation mobile en premier n’aura pas d’avantage sur un site qui n’a pas encore été migré.

Toutefois, le contenu mobile-friendly sera généralement mieux classé dans les résultats de recherche lorsque l’utilisateur effectue une recherche sur un appareil mobile. Cependant, il s’agit d’une mesure qui est en place depuis 2015.

Bien que Google affirme aujourd’hui que l’indexation mobile-friendly n’aura pas d’impact direct sur le classement, il indique que le fait d’indexer le contenu mobile-friendly d’un site de cette nouvelle façon aidera probablement le site à « mieux performer » dans les résultats de recherche mobile.

Google ne fait pas passer tous les sites vers ce nouvel index, aujourd’hui c’est seulement le commencement.

Plus précisément, Google a sélectionné les sites qui suivent déjà les meilleures pratiques pour l’indexation Mobile-First. Et il favorisera la version mobile de la page web par rapport à ses propres pages AMP.

Ces sites qui ont été déplacés seront notifiés via la Search console, dit Google, et commenceront à voir augmenter les visites du Googlebot mobile.

Google indique cependant aux webmasters qui ne sont pas encore mobile-ready de ne pas paniquer. 

La firme Californienne n’a pas précisé à quel moment le déploiement de l’index Mobile-First serait terminé.




Notez cet article :
Google annonce officiellement le déploiement de l’Index Mobile-First 4.63/5 - 19 votes