Google a lancé en septembre 2013 un changement d’ampleur dans le fonctionnement de son moteur. Baptisée « Colibri », ou « Hummingbird », cette mise à jour vise à mieux répondre aux requêtes complexes.

Google a discrètement changé la façon dont son moteur répond aux requêtes des internautes. Cette mise à jour majeure porte le nom de Hummingbird (colibri) parce qu’elle réunit rapidité et précision, comme l’oiseau. 

Etrangement, Google affirme qu’elle doit impacter 90% des recherches dans le monde, mais elle n’a été remarquée par aucun spécialiste, SEO ou webmaster, alors qu’elle a été déployée il y a près d’un mois.

Ce n’est donc a fortiori pas un Big Bang perturbant sensiblement le trafic organique. Et ce n’est donc pas non plus comparable aux ondes de chocs provoquées, par exemple, par Google Panda ou Penguin.

Hummingbird, très efficace pour les questions longues 

Selon le Senior VP de Google Amit Singhal, cette mise à jour Hummingbird a été particulièrement pensée pour « mieux répondre aux requêtes les plus complexes ».

Elle impacte « toutes sortes de requêtes », mais elle est « particulièrement efficace pour les questions longues ou complexes » que les internautes « sont de plus en plus nombreux à poser à Google ». Pour cela, elle devra permettre à Google de mieux lier les mots d’une requête, et de mieux comprendre le sens de l’ensemble.

 

Lire la suite sur le JDN

 




Notez cet article :