En vue de l’arrivée le 30 juin prochain d’Apple Music, la firme de Mountain View riposte et annonce une offre gratuite de son service Google Play Music. Une offre évidemment plus limitée que son offre payante.

 

Une offre gratuite améliorée

Google Play Music est un service lancé en 2011, en possession d’un compte premium proposé au tarif de 9,99$/mois, tout comme ses concurrents Spotify et Apple Music, il est possible d’accéder à un catalogue musical de plus de 30 millions de titres.

Une offre gratuite était déjà proposée par le passé, permettant à l’utilisateur d’uploader ses propres chansons (dans une limite de 50 000 titres) dans le cloud pour ensuite pouvoir y accéder n’importe où à condition d’avoir accès à internet.

Simplicité est le mot d’ordre

Google-Music

Cette amélioration de l’offre gratuite ne permettra pas à l’utilisateur d’écouter de la musique à la demande comme le permet celle de Spotify, l’offre de Google s’axe plutôt sur un service comparable à celui proposé par Pandora.

L’utilisateur aura accès à des radios thématiques programmées par des experts en musique, dont ceux ayant lancé Songza. Ce service sera évidemment proposé avec de la publicité et avec un accès limité pour l’utilisateur : pas de choix de chanson, simplement le choix d’un genre, d’une ambiance ou d’une période, pas de retour à la chanson précédente possible.

D’après Elias Roman, manager produit Google Play Music, ces restrictions ne poseront pas de problème aux utilisateurs, puisqu’ils désirent simplement une expérience simple et qui colle à l’atmosphère dans laquelle ils se trouvent.

Ce nouveau service est disponible à l’heure actuelle uniquement aux Etats-Unis sur la version web, pas de mot pour l’instant sur la disponibilité du service dans d’autres pays.




Notez cet article :