Le PDG de Daisycon, plateforme d’affiliation numéro 1aux Pays Bas et présente partout en Europe, Marko Dobroschelski, répond aux questions de WebFrance sur les ambitions à venir de Daisycon.


WebFrance : Bonjour Marko, pouvez-vous nous décrire Daisycon ?


Marko Dobroschelski : Daisycon est une entreprise innovatrice axée sur le service, nous avons un large éventail de services de marketing basé sur la performance. Progressive mais conservatrice; notre entreprise est progressive dans le sens qu’elle s’efforce à sans cesse améliorer ses technologies et conservatrice car notre objectif premier reste de nouer des liens à long terme avec nos annonceurs et éditeurs en offrant une plateforme stable et digne de confiance.

 

WebFrance : Le fait que vous soyez leaders aux Pays-Bas, est-il un avantage pour votre internationalisation ?


Marko Dobroschelski : En terme de commerce électronique, les Pays-Bas sont le quatrième marché européen malgré la taille du pays, beaucoup plus petite que les trois premiers. L’utilisation du e-commerce aux Pays-Bas est très élevée et bien développée chez les consommateurs. Cela signifie un environnement très dynamique où il est important d’utiliser les ressources les plus efficaces afin de sortir gagnant de la compétition.

Pour résumer, c’est une école difficile mais nécessaire où l’on n’apprend pas seulement à devenir bon, mais meilleur. Notre volonté de réussir accompagnée de nos nombreux clients (Grandes marques) qui ont un esprit commercial tourné vers l’international, nous permettent d’y arriver.

Notre philosophie d’entreprise est celle d’un réseau international avec un contact pour chaque marché, un département dédié pour chaque pays, un paiement pour l’ensemble des activités, quel que soit le pays où nos clients sont actifs. Les Pays-Bas sont le pays ou les lois de protection de la vie privée sont les plus strictes, ces lois devraient être sous peu étendues aux pays membres de l’Union Européenne.

Une fois de plus cet enseignement n’est pas facile mais nous a permis d’innover afin de permettre qu’AUCUNE donnée personnelle ne soit conservée afin de satisfaire à la législation en vigueur aux Pays-Bas et prochainement en Europe. Nous sommes prêts pour l’avenir.

 

WebFrance : Quels sont les points forts de Daisycon ?


Marko Dobroschelski : Innovation : Dans le domaine du tracking, à la fois en terme de performances : Notre technologie est fiable, diversifiée et conforme aux lois en vigueurs, totalement anonymes. Mais aussi en terme d’expérience utilisateur : Notre app mobile, nos différents outils ainsi que notre technologie « smartview » brevetée permettent une optimalisation simplifiée des campagnes.

Fiabilité : Un historique de paiement sans faille depuis maintenant 14 ans et une clientèle stable de près de 2000 annonceurs. Nos serveurs ont un uptime de 99,99%.

Fun : Daisycon est une entreprise fun, les employés sont sympathiques, motivés et ont une réelle passion pour l’Affiliation. 

 

WebFrance : Quelles grandes campagnes sont actuellement disponibles chez Daisycon ?


Marko Dobroschelski : Notre réseau héberge et gère plus de 1700 campagnes internationales. Aussi bien des grandes marques telles que Weightwatchers et Clinique, que des prestataires de service spécialisé comme Solvari. Notre expérience en France nous a appris que les campagnes d’enquêtes rémunérées, et les jeux-concours convertissent très bien.

Pour cette raison nous offrons à nos affiliés de plus en plus de campagnes de la sorte, en plus de nos campagnes webshops, jeux en ligne, vacances, services b2b et ventes privées.

 

WebFrance : Combien d’annonceurs et éditeurs sont inscrits dans le réseau Daisycon, et quel est leur profil ?


Marko Dobroschelski : Daisycon compte plus de 40000 éditeurs actifs en France, en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. Ensemble ils ont la possibilité d’atteindre environ plus de 40 millions d’internautes. Nos éditeurs utilisent différentes manières pour promouvoir les campagnes de notre réseau.

Il existe donc plusieurs catégories d’éditeurs : des éditeurs sites web, mailing, keyword, cashback, comparateurs, blogs et des éditeurs sur médias sociaux. 
Une équipe de Publisher Managers (multilingue) est à la disposition de nos éditeurs afin de leur aider à optimiser les promotions, les assister avec leur compte et répondre à leurs questions.

Concernant nos 1700 campagnes actives, elles sont généralement à vocation internationale et disponibles pour chaque secteur d’activité existant, ces campagnes sont quant-à-elles gérées par des experts du marketing en ligne afin de toujours proposer la meilleure conversion à nos éditeurs et annonceurs.

 

WebFrance : Quelles sont, à votre avis, les différences entre le marché de l’affiliation en France et aux Pays-Bas ?


Marko Dobroschelski : Les Pays-Bas sont plus petits, nous avons donc besoin de focaliser nos efforts dans l’optimalisation, ce qui se reflète par des solutions technologiques d’un côté et de l’autre un service beaucoup plus élevé. En terme d’utilisation, le marché est également très différent, la loi aux Pays-Bas ne permet pas, par exemple les site-under alors que cela est possible sur la France.

Un autre exemple que nous pouvons citer sont les mailings, le html est beaucoup plus répandu en France, nous avons donc créé un outil HTML afin de convertir les 500×500.JPG en kit mail HTML. Voilà pourquoi notre département France est constitué d’experts du marketing Français.

 

WebFrance : Quels éditeurs et annonceurs recherchez-vous en France ?


Marko Dobroschelski : Petits et grands sont les bienvenus à condition qu’ils adhérent à nos critères de qualité et qu’ils nous apportent une valeur ajoutée pour les annonceurs. Nous recherchons des éditeurs qui souhaitent grandir avec nous et optimaliser leur trafic et ROI. En bref ceux qui veulent sans cesse agrandir leur activité se sentiront très à l’aise sur notre plateforme grâce à nos outils et innovations constantes.

Les éditeurs déjà actifs ou désirant se lancer à l’international se sentiront soutenus sur notre plateforme. Le service que nous apportons à nos éditeurs nous a permis de devenir 4 fois à la suite la plateforme préférée des éditeurs aux Pays-Bas de 2009 à 2012 (étude indépendante : Yonego)

 

WebFrance : Quels sont les nouvelles fonctionnalités / outils / développement à venir chez Daisycon ?


Marko Dobroschelski : Les éditeurs et annonceurs peuvent s’attendre à plusieurs nouveaux outils développés par Daisycon chaque année, ces outils sont utilisables sur notre plateforme où à l’extérieur de notre réseau, ces innovations nous tiennent à cœur.

Ces outils sont petits comme par exemple l’éditeur HTML ou plus grands comme le développement d’un modèle d’analyse de la conversion basé sur la technologie de cartographie des sources que nous offrons déjà à nos annonceurs.

Daisycon utilise depuis de nombreuses années les résultats de ses éditeurs afin de les analyser pour mettre en relation les campagnes avec les meilleurs éditeurs possibles. Cette fonction devrait être officiellement implantée dans le courant de l’année.

En plus de ceux déjà existants de nouveaux développements sont à prévoir pour soutenir au mieux les activités mobiles et réseaux sociaux comme par exemple, l’amélioration de notre tracking multiplateformes.

 

Si vous avez des questions et/ou remarques à propos de cet interview, vous pouvez contacter Daisycon par email : france@daisycon.com. Le Publisher Manager France, Daniek VAN WIJK, est à votre disposition pour vous aider à devenir éditeur ou vous donner plus de renseignements (D.vanwijk@daisycon.com).


Voir la plateforme Daisycon : http://www.daisycon.com/fr/offre-webfrance/

 




Notez cet article :