Dites à Google où se situe le titre de votre page à l’intérieur du contenu.

La balise H1 correspond au titre que vous avez rédigé lorsque vous avez écrit votre contenu.
Sur une page web donnée, les internautes repèrent en règle général le titre grâce aux éléments de design mis en place sur le site internet. Par exemple, ci-dessous, il est évident, pour l’œil humain, que le titre de la page est « colonie de vacances équitation ». Il est tout aussi visible que « une colonie de vacances équitation pour tous les gouts » est un titre secondaire. Nous le savons car le design nous permet de nous en rendre compte : caractères plus gros, police différente, couleur différente… tout est fait pour que le titre soit mis en avant et que notre œil capte les quelques mots nous permettant de comprendre le sujet qui va être abordé.

Un espace publicitaire gratuit à exploiter.

Google n’a pas (encore) cette capacité là. Pour qu’il sache que « colonie de vacances équitation » est le titre de la page, il faut le lui indiquer clairement, en utilisant un code : la balise « H1 ». Pour un titre secondaire ce sera H2, et ainsi de suite jusqu’à H6. 

Une ou plusieurs balises H1 par page ?

On recommande en général de n’avoir qu’une seule balise H1, pour que Google identifie clairement le contenu principal de la page, et puisse le comparer avec le champ lexical et les liens pointant potentiellement sur cette page.

Néanmoins, certains tests tendent à montrer que plusieurs balises H1 ne nuisent pas au positionnement.

Le plus simple est toutefois de prévoir un titre principal, qui permet à l’internaute de bien comprendre de quoi la page va traiter, puis plusieurs titres secondaires (H2) pour structurer le discours. Placer de temps en temps un mot-clé dans un H2 permet de renforcer le poids de ce mot-clé.




Notez cet article :
La balise H1 4.40/5 - 20 votes