C’était hier à Milan qu’était conviée la presse européenne pour assister au lever de rideau d’easyJet sur ses dernières innovations technologiques.

 Artikelbild_Airlines_Easyjet

La firme a annoncé se lancer dès 2016 dans l’utilisation de drones pour inspecter ses avions. Ils seront utilisés dans une dizaine de site dont Paris – Charles de Gaulle.

Deux drones seront dédiés par avion, un pour chaque côté de l’appareil. Ces drones scanneront l’avion au rayon laser pour en réaliser une copie 3D qui s’affichera sur les écrans des techniciens et qui pourront ainsi savoir si l’appareil souffre d’une anomalie. Une opération qui ne nécessite que 30 minutes contre 10 heures auparavant.

EasyJet a également annoncé l’utilisation d’imprimantes 3D à partir de 2017 pour fabriquer des éléments qui feront partie de la nouvelle génération de moteurs des avions easyJet.

La troisième technologie que souhaite utiliser la compagnie est la réalité augmentée. Cette technologie permettra l’utilisation de lunettes immersives pour apprendre à ses employés, via des jeux et scénarios, à interagir avec les passagers dans différentes situations. Sur le long-terme, nous pouvons plancher sur un remplacement des très couteux simulateurs de vol.

L’avenir de la compagnie low-cost s’annonce radieux et placé sous le signe la nouvelle technologie, qui permettra à l’entreprise de réduire ses coûts et améliorer l’expérience du client.




Notez cet article :