Référencement social et référencement naturel sont complémentaires. Ensemble, ils contribuent à l’établissement d’une stratégie globale efficiente. Progressivement, les différents secteurs du référencement se rapprochent. Ils tendent à établir une stratégie plus efficace et pérenne visant à améliorer la visibilité des contenus sur les moteurs de recherche.

19006

 

Pour aller dans ce sens, les stratégies de référencement social viennent appuyer celles du référencement naturel. Voyons comment fonctionne cette corrélation.

SMO et SEO

Le SMO (Social Media Optimisation), que l’on appelle communément le référencement social, consiste en l’optimisation d’un site web en s’appuyant sur les réseaux sociaux, dans le but d’améliorer le référencement dudit site et donc sa visibilité.

Le SMO fonctionne en corrélation avec le référencement naturel (SEO) dans le but de générer une image de marque positive auprès des internautes. Sa visée est donc centrée sur la réputation du demandeur, une donnée qu’aucun acteur du web ne peut plus ignorer sans prendre le risque d’handicaper sa visibilité.

Une étude de 2012 rapportée par Eskimoz montre l’impact des réseaux sociaux dans la stratégie de positionnement de 6 marques : on découvre que ces marques ont observé une progression moyenne de 19,6% sur les moteurs de recherche et, qu’en mixant plusieurs réseaux sociaux, 44,5 positions ont été gagnées en une semaine.

L’impact des réseaux sociaux sur le référencement

19007

Selon une étude détaillée ici, il s’avère que les pages les plus likées, partagées, tweetées sont mieux classées dans les pages de résultats des moteurs de recherche que celles qui n’ont pas de soutien sur les réseaux sociaux.

Ce n’est pas nécessairement une preuve qu’une présence accrue sur les réseaux sociaux a pour conséquence un bon référencement – ce peut être tout aussi bien l’inverse qui est à l’œuvre.

Néanmoins, ces résultats soulignent la corrélation forte qui existe entre les deux engagements : il faut non seulement que le contenu de la page soit pertinent pour l’internaute, mais encore qu’il soit soutenu par une forte présence sociale.

Le signal social et son influence sur le référencement

Le signal social consiste en une interaction entre le contenu d’un site et une plateforme de médias sociaux. La popularité gagnée par le contenu sur les réseaux sociaux produit des « signaux » plus ou moins pris en compte par les moteurs de recherche comme Google.

Les différentes formes du signal social sont :

  • Le visionnage sur une plateforme dédiée (Youtube, Slideshare) d’une vidéo ou présentation reliée à un site web ;
  • Une mention d’appréciation sur un réseau social : « like » sur Facebook, un « retweet » sur Twitter, un partage sur Linkedin, etc.
  • Un lien posté sur un réseau social renvoyant au site web.

Évidemment, les mentions d’appréciation et les partages augmentent la popularité d’un contenu, donc sa viralité, donc son poids aux yeux des moteurs de recherche. Ce signal peut influencer le classement de la page dans la liste des résultats, mais également agir sur l’ensemble du site concerné. (JDN)

 

Vidéo : L’influence de Google+ sur les SERPS par Olivier Duffez




Notez cet article :
Référencement social et référencement naturel 4.40/5 - 20 votes