Cette année encore, Paris va encore attirer des millions de visiteurs qui vont se presser devant les nombreux monuments de la capitale pour avoir la chance de se prendre en photo devant l’un d’entre eux. Si les monuments de la ville attirent du monde, l’art fait également partie de ce qui intéresse le plus les touristes. En effet, les plus grands musées parisiens à l’image du Louvre et d’Orsay abritent les pièces les plus célèbres du monde comme la Joconde par exemple. À côté des collections permanentes, les établissements culturels accueillent également des expositions temporaires à ne pas rater. Voici le programme de cet été.

L’exposition Delacroix au Musée du Louvre

Annoncé comme un véritable évènement, le musée a réussi à faire venir une collection de plus de 180 œuvres pour vous offrir une rétrospective de l’artiste. Peintre romantique du 19e siècle, il a laissé un véritable trésor à la France, dont « La mort de Sardapanale » ou encore la célèbre toile intitulée « La liberté guidant la France ». Au cours de cette exposition, vous découvrirez l’œuvre d’Eugène Delacroix à travers ses trois périodes. Bien entendu, vous aurez l’opportunité de visiter le reste du musée et admirer « Le radeau de la Méduse » ou la célèbre « Joconde ». Ne ratez pas également les pièces de l’antiquité gréco-romaine, celle de l’Égypte antique, de la Mésopotamie ancienne ainsi que les salles dédiées aux arts de l’Islam. Sur internet, il est possible de réserver un billet de musée « coupe-file » avec un accès complet aux collections permanentes et temporaires. L’exposition Delacroix restera en place jusqu’au 23 juillet 2018.

Une explosion de couleurs au Grand Palais

En soi, l’édifice est une curiosité pour avoir fait récemment l’objet de grands travaux de restauration de sa verrière. Là encore, il vaut mieux réserver une entrée sur internet et vous éviter des heures d’attente devant la porte. Le bâtiment abrite de nombreuses expositions temporaires. Néanmoins, celle qui attire le plus les foules depuis le mois de mars, c’est celle de Kupka, qui n’avait pas été mis à l’honneur dans la capitale depuis 1989. C’est donc avec plaisir que l’on découvrira son œuvre colorée. Entre le 19e et le 20e siècle, l’artiste a expérimenté beaucoup de courants artistiques : l’impressionnisme, le cubisme, l’abstrait, le symbolisme et enfin le pop art. Malheureusement, l’exposition se termine le 30 juillet 2018.

Les expos à voir en famille

Les enfants ne sont pas toujours ravis d’entrer dans un musée. Ils trouvent cela légèrement ennuyeux, car pas suffisamment dynamiques à leur goût. Heureusement, à Paris, il est très facile de leur faire changer d’avis en trouvant les expositions qui les intéressent. Commencez par les amener au jardin des plantes. Premièrement, vous y trouverez la ménagerie et le zoo en bordure de la Seine. Ensuite, vous pourrez leur montrer l’incroyable collection du muséum d’histoire naturelle. Dans le jardin, le musée expose un T rex géant jusqu’au 2 septembre. Pour les ados, proposez-leur un voyage au royaume de la peur avec l’exposition « Fantôme d’Asie au quai Branly. Elle prend place au cœur du musée des arts premiers qui a été inauguré par Jacques Chirac. Votre progéniture sera certainement très curieuse devant l’exposition temporaire, ainsi que les objets permanents.

L’impressionnisme à l’honneur

Cet été, les artistes de cette période seront mis en avant dans deux musées (en dehors de celui d’Orsay bien entendu). D’abord, le Petit Palais présentera la collection des toiles peintes par les artistes qui se sont réfugiés au Royaume-Uni à Londres pendant la guerre. Ensuite, venez découvrir au Musée Jacquemart-André dans le VII arrondissement de Paris, les œuvres de Mary Cassatt. 

Et la sculpture ?

Cet été, l’art ne sera pas en reste puisque le musée Rodin entre dans la danse en proposant une série d’œuvres autour de ce thème. Là encore, seuls ceux qui pourront visiter la capitale durant les trois premières semaines de juillet pourront admirer cette exposition qui se terminera le 22 juillet. Un autre évènement à ne pas rater, c'est celui qui se déroule actuellement au musée d’Orsay sur la sculpture polychrome en France. Ce courant du 19e siècle est assez méconnu du grand public et c’est le moment de le découvrir jusqu’au 9 septembre.

Enfin, pour les plus branchés d’entre nous, n’oubliez pas que Paris est un véritable Musée à ciel ouvert. Vous pourrez admirer au détour de vos ballades les œuvres des plus célèbres artistes de “street art” à l’image de Banksy.




Notez cet article :