En mai 2018, le règlement général sur la protection des données (RGPD) entrera en vigueur. La nouvelle législation aura un impact sur toute entreprise ou organisation qui utilise des données à caractère personnel appartenant aux citoyens de l’UE.

Mais qu’est-ce que le RGPD et quel sera son impact pour l’emailing et le marketing en général ?

Qu’est-ce que le RGPD, est-ce une mauvaise nouvelle pour l’email marketing ?

Non, le RGPD n’est pas une mauvaise nouvelle pour les spécialistes de l’emailing et ne devrait pas être considéré comme un inconvénient. Au contraire, il est conçu pour protéger à la fois les propriétaires et les utilisateurs de ces données.

Le RGPD actualise la législation en matière de protection des données et est un élément essentiel dans le développement de notre société, de plus en plus axée sur les données.

Une grande partie de l’ancienne loi sur la protection des données est reprise dans le RGPD, mais la nouvelle législation introduit des amendes plus sévères pour les entreprises non-conformes et donne aux citoyens un droit de regard beaucoup plus grand sur ce que les organisations peuvent faire de leurs données.

Une fois que le RGPD entrera en vigueur, les entreprises devront être plus claires sur ce qu’elles peuvent et ne peuvent pas faire avec les données personnelles, et il y a de bonnes chances que les gens seront plus enclins à offrir leurs données aux entreprises s’ils sont convaincus qu’elles sont moins susceptibles d’être mal utilisées.

Le plus important peut-être, c’est que la nouvelle réglementation devrait déboucher sur des données « plus propres » et « plus pertinentes ». Du point de vue de l’emailing, c’est une excellente nouvelle, car elle nous incitera à adapter nos listes d’abonnés en fonction de leur qualité plutôt que de la quantité d’inscriptions.

Ce cleanage de vos bases de données vous aidera grandement à améliorer votre délivrabilité et donc à ne plus être considéré comme spam

Quel sera l’impact du RGPD sur mon entreprise ?

Le RGPD va aider les entreprises à respecter les données qu’elles traitent par l’intermédiaire de différentes obligations concernant le consentement des individus :

Opt-in Actif : Les cases pré-cochées ne constituent plus une forme de consentement valide.

Granulaire :  Si des données à caractère personnel doivent être utilisées de différentes manières, l’ICO recommande aux organisations de demander un consentement distinct pour chacune d’entre elles, afin de donner au propriétaire des données autant de contrôle que possible sur la manière dont leurs données sont utilisées.

Documenté : Le consentement doit être entièrement reporté et contenir ce à quoi la personne a consenti, la méthode de consentement et ce qu’on lui a dit à ce moment-là.

Facile à retirer : Les propriétaires des données devront toujours pouvoir retirer leur consentement et pouvoir le faire par une méthode simple et rapide.

Dissocié :  Le consentement devra être obtenu séparément des autres conditions, afin que les personnes puissent voir clairement à quoi elles s’inscrivent.

Donné librement : Le consentement doit être donné librement (et non forcé) par les individus.

Le meilleur moyen pour respecter le consentement de vos utilisateurs est d’être conforme le plus rapidement possible avant la date fatidique.

Mailjet a mis en place un guide détaillé sur la préparation des entreprises face au RGPD qui vous aidera sûrement ! De plus, Mailjet est la première solution emailing conforme au RGPD, un vrai atout pour leur clients. Vous pouvez consulter ici toutes les ressources sur le sujet.

Que se passe-t-il si je ne suis pas conforme au RGPD ?

Le non-respect de la législation RGPD entraînera probablement une amende assez lourde. Le RGPD indique que les entreprises qui enfreignent les règles seront condamnées à une amende de 4 % du chiffre d’affaires, soit 20 millions d’euros, le montant le plus élevé étant retenu.

Si cela ne suffit pas pour vous convaincre que le RGPD est une chose à laquelle votre entreprise doit se conformer, il vaut la peine d’examiner les dommages potentiels qui pourraient également résulter d’une non-conformité. La sécurité des données est une priorité pour la plupart des gens, et une seule erreur peut vous mettre dans le rouge en quelques minutes…

Pour en savoir plus sur les nouveautés emailing, consultez LeDigitalizeur !




Notez cet article :
Quel est l’impact du RGPD sur l’emailing ? 5.00/5 - 3 votes