Après son lancement en septembre dernier en France, Suisse, Belgique, Allemagne, Autriche et Luxembourg, le service de films et séries à la demande ne semble pas vouloir s’en arrêter là et a annoncé sa disponibilité dès octobre 2015 en Espagne, Italie et Portugal.

 

 

 

 

 

Un défi d’intégration

L’entreprise américaine qui comporte actuellement 60 millions d’utilisateurs, dont 40 millions aux Etats-Unis, a besoin de se développer à l’international pour assurer sa croissance.

Mais cette tâche peut s’avérer difficile, l’entreprise devant adapter son contenu à la demande locale car son offre est principalement basée sur des contenus internationaux.

Une opération déjà entamée en France par exemple avec la future production Marseille, une série qui aura pour théâtre la mairie de la ville du sud de la France.

Netflix devra également s’adapter à la législation locale, qui a par le passé posé problème à la compagnie dans notre pays : aucun film récent n’est proposé, il faut attendre 3 ans après la sortie en salle pour espérer retrouver un film sur la plateforme. Un problème qui a causé la déception de nombreux français.

Un contenu original

Netflix peut cependant miser sur le contenu qu’elle produit pour satisfaire de nouveaux clients. La compagnie a produit ces dernières les séries les plus acclamées par la critique, parmi lesquelles on retrouve House of Cards, Orange is The New Black, Daredevil et plus récemment Sense8, par les créateurs de la trilogie Matrix, dont la saison 1 est disponible de puis le 5 juin dernier. Le 12 juin prochain sera disponible la troisième saison de Orange is The New Black.




Notez cet article :