Depuis le 10 janvier 2017, Google pénalise les éditeurs de sites web mobiles qui diffusent de l’interstitiel (ce format qui s’affiche sur l’intégralité de l’écran dès l’arrivée de l’internaute et qui promet d’excellentes rémunérations aux éditeurs).

La sanction ? Les sites seront déclassés et verront leur référencement naturel impacté.

La raison ? Ce format publicitaire empêche l’internaute d’accéder au contenu du site dès sa connexion. Google précise qu’il pénalisera les sites qui afficheront la publicité avant le contenu.

 

Les éditeurs de sites web doivent trouver rapidement une solution pour compenser la chute des revenus sur leur version mobile.

La régie adLeave propose plusieurs formats multiscreen (bannières IAB et footer) qui répondent aux exigences de Google :

multiscreen

  • ni interstitiel, ni pop-up
  • ne recouvrent pas le contenu dès l’arrivée de l’internaute
  • n’impactent pas sur la mise en page du contenu (par exemple, notre footer devient transparent au scroll pour faciliter la lecture)

footer-anim

 

Vous pouvez également augmenter vos revenus publicitaires sur desktop en intégrant le format adLeave, qui s’affiche en haut de page uniquement lorsque l’internaute s’apprête à quitter le site.

Vous générerez des revenus publicitaires supplémentaires en exploitant un nouvel emplacement, sans empiéter sur vos bannières existantes.

 

Profitez de nos budgets programmatiques en intégrant adLeave, nos bannières IAB et/ou notre footer.

 

L’équipe adLeave.com




Notez cet article :
Quelle alternative à l’interstitiel ? 3.75/5 - 4 votes