Nous le savons, un bon référencement naturel nécessite un bon référencement technique sans faille. Si vous voulez vraiment tirer le meilleur parti de votre site Web et continuer à surclasser la concurrence, quelques connaissances de base en SEO technique est un must. Dans cet article, nous allons voir l’un des concepts les plus importants du référencement technique : la crawlabilité.

C’est quoi le crawler déjà ?

Un moteur de recherche comme Google se compose d’un crawler, d’un index et d’un algorithme. Le crawler suit les liens. Lorsque le crawler de Google trouve votre site internet, il le lit et son contenu est sauvegardé dans l’index.

Un crawler suit les liens sur le web. Aussi appelé robot, bot ou araignée. Il circule sur internet 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. A chaque fois qu’il trouve un site web, il enregistre la version HTML d’une page dans une gigantesque base de données, appelée index. Cet index est mis à jour chaque fois que le crawler vient sur votre site Web et trouve une nouvelle version ou une version révisée de celui-ci. Selon l’importance que Google accorde à votre site et le nombre de changements que vous apportez à votre site, le crawler vient plus ou moins souvent.

Pensez à tous les aspects du SEO technique lors de votre démarche de référencement naturel, notammenet un basique, le HTTPS pour assurer un certain niveau de sécurité sur votre site. Vous pouvez en apprendre plus ici

Et qu’est-ce que la crawlabilité ?

La crawlabilité est la prépondérance qu’à votre site web à se faire parcourir par les robots de Google. Les robots peuvent être bloquées sur votre site. Il y a plusieurs façons de bloquer un crawler de votre site web. Si votre site ou une page de votre site est bloquée, vous dites au crawler de Google : « Ne viens pas ici ». Dans la plupart des cas, votre site ou la page correspondante n’apparaîtra pas dans les résultats de recherche.

Il y a quelques éléments qui pourraient empêcher Google de crawler (ou d’indexer) votre site internet :

 – Si votre fichier robots.txt bloque le crawler, Google ne viendra pas sur votre site ou sur une page web spécifique.

Avant de parcourir votre site internet, le robot jettera un coup d’oeil à l’en-tête HTTP de votre page. Cet en-tête HTTP contient un code d’état de la page. Si ce code d’état indique qu’une page n’existe pas, Google n’explorera pas votre site Web.

Si le meta tag sur une page spécifique bloque le moteur de recherche de l’indexation de cette page, Google va ramper cette page, mais ne l’ajoutera pas à son index. (noindex)

Vous voulez tout savoir sur la crawlabilité ?

Bien que la crawlabilité n’est que la base du référencement technique (il s’agit de tout ce qui permet à Google d’indexer votre site), pour la plupart des gens, c’est déjà assez avancé. Néanmoins, il est possible que vous bloquez les bots peut-être même sans le savoir ! Si vous bloquez les bots sur votre site, vous ne serez jamais bien référencé dans les SERPS de Google. Ainsi, si le SEO compte vraiment pour vous. N’oubliez pas de vérifier votre fichier robots.txt et les meta tags de vos pages.

Envie de trouver le meilleur moteur de recherche ? Plusieurs alternatives à Google sont intéressantes. 

Si vous voulez vraiment comprendre tous les aspects techniques concernant la crawlabilité, et faire en sorte que votre site se classe parmi les meilleurs, demandez votre audit SEO dès maintenant.

 




Notez cet article :
Qu’est-ce que la crawlabilité en référencement naturel ? 4.19/5 - 21 votes