Suite de la premiere partie :

http://www.webfrance.com/1626-recrutement-comment-utiliser-les-reseaux-sociaux-1-sur-2.html

 

Phase N°4 – Le « sourcing »

 

Le sourcing est l’action d’identification des candidats depuis les sites où se trouvent les annonces de recrutement.

 

Le sourcing direct

C’est le fait de pêcher les candidats en consultant leurs profils. Sur les réseaux du type Viadeo, l’inscription au compte prémium s’impose pour avoir droit à ce privilège. Une recherche permet d’accéder au maximum à 100 résultats.

 

Autres types de sourcing

 Les petites entreprises n’ayant pas les moyens de prendre un forfait pour recruter sur des réseaux professionnels peuvent se tourner vers les réseaux publics.

Pour optimiser leur recherche, elles peuvent recourir au sourcing indirect. Elles peuvent notamment se servir de Google.

Le moteur de recherche permet de dénicher des candidats présents sur les sites communautaires.

 Ce type de sourcing a l’avantage de trouver des profils rares, mais également ceux qui sont postés sur les réseaux payants. Cette méthode est plus connue sous le nom de « booléen ». Pour profiter de ses multiples avantages, il faut consacrer un minimum de temps pour maitriser son fonctionnement.

Pour les employeurs qui ne veulent pas se servir des booléens, ils peuvent recruter directement sur les réseaux non payants comme Facebook.

Comme le site ne dispose pas de page spéciale pour les professionnels, il faut se contenter de poster son annonce en « Statut » et l’actualiser régulièrement.

 

 

Phase N°5 – Astuces pour attirer les cibles

 

Cette rubrique est spécialement dédiée aux entreprises de taille moyenne ou petite qui souffrent souvent de leur image. Les grandes entreprises peuvent aussi les appliquer si elles rencontrent la même difficulté.

 

L’harmonisation des profils

 Ceci consiste à favoriser les profils de ses collaborateurs, en premier lieu ceux qui font partie de la RH. Ce sont les premiers à véhiculer l’image de la firme auprès du grand public. Pour obtenir une certaine cohérence de l’image de son enseigne, il faut penser à encourager son personnel à se présenter sur les réseaux sociaux.

Les candidats potentiels pourront toujours contacter ces personnes pour obtenir des renseignements plus approfondis sur la vie au sein de la société et sur le fonctionnement général de l’équipe.

 

La mise en valeur de l’image

Il est question de l’image que renvoie le texte de présentation. Il ne faut pas se contenter de fournir, à chaque fois, un beau descriptif de l’entreprise, par le biais de chaque collaborateur ayant un profil.

N’hésitez pas à renforcer cette valeur par une photo de groupe et celle du lieu de travail. Le référencement de la compagnie ne pourra qu’être amélioré.

Pour les sites comme Facebook et Twitter, l’employeur peut créer un compte spécial pour l’enseigne. Il pourra, ensuite, ajouter les salariés membres dans sa liste de contacts, toujours dans cette optique de cohérence et d’image valorisée.

 

La diffusion de contenu de qualité

Le succès de chaque stratégie de recrutement utilisée par l’employeur dépend essentiellement du contenu de l’offre d’emploi. Lorsqu’il s’agit d’une diffusion sur les réseaux sociaux, il est important de savoir intéresser sa cible.

Il faut notamment évoquer les valeurs et la culture de sa société, les métiers de chaque collaborateur ainsi que la vie interne.

Il est, en outre, possible de s’étaler sur le secteur d’activité ou les responsabilités relatives au poste vacant. Une autre astuce qui marche est de fournir quelques conseils qui seront susceptibles de guider le candidat dans les démarches à suivre pour postuler.

 

Solliciter les candidats

La manière de recrutement est beaucoup plus libre sur les réseaux sociaux. Les firmes qui n’ont pas les moyens des groupes multinationaux ont trouvé de nouvelles idées. Il s’agit d’attirer les jeunes diplômés en leur proposant de participer à la mise en œuvre d’un futur produit.

Si leur participation est jugée positive, le recruteur leur trouvera des postes correspondants à leur profil.

 Cette forme de recrutement est aujourd’hui très prisée des compagnies œuvrant dans la création des jeux vidéos ou autres produits technologiques.

 

Adopter l’univers des cibles

C’est au recruteur de s’adapter à l’univers des candidats, telle est la principale règle du recrutement réseaux sociaux. Par exemple, pour la même firme spécialisée dans les jeux, il lui est plutôt recommandé de programmer une campagne de recrutement avec vidéo à l’appui.

Cette dernière pourra notamment contenir une démo du futur projet. Ainsi, les cibles perçoivent mieux le message et l’employeur aura la certitude d’intéresser uniquement les candidats qui correspondent aux profils désirés.

Pour un poste de journaliste, il est possible de proposer une présentation sous forme d’interview. Il est, par ailleurs, autorisé d’adopter le contenu au site communautaire choisi pour le dépôt de l’offre d’emploi.

 

Rester créatif et à l’affut de nouvelles idées

La créativité est de mise pour séduire les futurs candidats. Il faut que ce soit attrayant pour les cibles et peu coûteux pour l’employeur. Le but est que les deux parties y gagnent.

La méthode la plus innovante qui soit est incontestablement l’annonce vidéo. Cela marche même pour un recrutement international. D’abord, le candidat visionne la vidéo. Mais en même temps, des billets circulent sur les réseaux pour diriger les cibles vers cette vidéo.

Innovant jusqu’au bout, l’entretien pourra se dérouler en ligne. Beaucoup de DRH utilisent aujourd’hui skype pour les entretiens d’embauche. Si la première entrevue est prometteuse, il est possible d’organiser une deuxième par voie téléphonique.

 

 




Notez cet article :