Les embauches en CDI ont été particulièrement dynamiques ces trois dernières années, tous secteurs confondus. Depuis début 2015, ces nouveaux recrutements ont bondi de 36%, tandis que les CDD augmentaient de 10%. Les CDI représentent désormais 48,1% des embauches de plus d'un mois, hors intérim, un niveau inédit depuis la crise de 2008. Cette part était descendue à 42,9% fin 2014. Les métiers du marketing et de la communication ne font pas figure d'exception. Que ce soit en agence ou chez l'annonceur, les offres d'emploi marketing mais aussi communication sont de nouveau bel et bien présentes sur les job boards.

Des profils en vogue

L’avènement du numérique et l’arrivée de nouveaux supports de communication ont largement contribué à la mutation accélérée des métiers et des compétences. En tête des postes les plus demandés, dans le domaine de la communication, on retrouve les Chargés de communication, les Directeurs/Responsable de la communication,  les Assistants de communication et enfin, les Chefs de projets. Dans le domaine marketing, on note une augmentation de la recherche des Community Managers ainsi que des data-analysts. Parmi les nouveaux métiers en vogue, les consultants en e-réputation sont de plus en recherchés par les chasseurs de tête. En effet, les taux de recrutements concernant ce profil ne cessent d’augmenter et pour lesquels la demande est en tension puisque les profils sont encore sous-représentés sur le marché de l’emploi.

Agences, médias, industries et entreprises dans l'événementiel sont les 4 principaux employeurs des profils Marketing / Communication mais aussi des candidats du digital. D'une manière générale, ces entreprises sont relativement concentrées en région parisienne. 

Les recruteurs veulent des profils qualifiés 

Ce n'est pas forcément une nouveauté sur le marché de l'emploi mais les recruteurs privilégient les profils qualifiés, avec en général au moins 3 années d’expérience. A ce titre, agences et entreprises, considèrent l’alternance comme une expérience professionnelle reconnue sur un CV. D’où l'intérêt pour les étudiants de penser encore et toujours à ce mode de formation, attrayant aux yeux des RH. 

Ce haut niveau d’exigence de la part des employeurs se traduit sur les salaires, qui ont connus une réelle augmentation ces 3 dernières années.  De même, les postes pourvus étant hautement qualifiés, 83 % des nouveaux collaborateurs sont des cadres.

Parmi les qualités recherchées pour ces profils marketing communication, au-delà des compétences professionnelles, les agences privilégient les candidats faisant preuve d'un réel esprit d'équipe, d'écoute, d'empathie, d'ouverture d'esprit, d'engagement, d'implication de curiosité et d'autonomie. Du côté des annonceurs, l'empathie et l'autonomie dominent. La réactivité et l'adaptabilité sont aussi de rigueur.

Loin des idées reçues, ces secteurs de la communication et du marketing que l’on décrit comme traditionnellement bouchés recrutent un peu plus chaque année. Sans nul doute que dernière cette dynamique se joue une évolution des métiers, notamment dans le domaine du digital. Ces nouveaux métiers répondent à de nouveaux besoins des entreprises, tous secteurs confondus, et par là même, on assiste à une évolution des compétences attendues par les recruteurs. Recruteurs qui eux aussi voient leur métier évoluer et se digitaliser encore un peu plus. Ils sont donc naturellement les premiers à comprendre les évolutions des différents marchés et des nouveaux métiers ainsi que des secteurs porteurs d'emploi.




Notez cet article :