Le web-to-store, ce concept de rechercher l’information sur le web avant d’aller effectuer ses achats en boutique est un phénomène adopté par de nombreux internautes. En effet, selon un sondage effectué par BVA pour Mappy, 91% des Français consultent le web avant de se rendre dans les magasins physiques.

Les commerçants de proximité doivent donc s’adapter aux habitudes des consommateurs. Pour les aider à se moderniser, les nouveautés du web-to-store ne cessent d’apparaître.

L’e-réservation, une méthode pour attirer les consommateurs

Dans son étude publiée à la fin de l’année 2014, Mappy a prouvé qu’il existait un réel décalage entre les consommateurs et les commerçants de proximité en France.

En effet, seulement 46% de ces commerçants possèderaient un site internet. Pourtant, une boutique en ligne permet d’attirer de nombreux clients pour les magasins de proximité. Grâce à un site e-commerce, les internautes ont l’occasion de payer directement en ligne.

Pour ceux qui avanceraient l’argument des fraudes en ligne ou se méfient des paiements sur le web, il y a aujourd’hui des alternatives, qui ont été développées pour ne pas délivrer ses codes bancaires : c’est le cas de la carte prépayée, dont vous trouverez plus d’informations sur son utilisation et acquisition sur le site de Paysafecard.

Car payer en ligne, c’est un gain de temps pour le consommateur qui n’a pas besoin de se déplacer dans le magasin physique.

Ou alors, il vous est aujourd’hui possible de choisir une troisième solution : dans la famille web-to-store est demandée l’e-réservation. Le consommateur réserve alors un produit sur le site internet du magasin de proximité avant de s’y rendre pour le récupérer et l’acheter.

Sur cette infographie, on constate que l’e-réservation présente de nombreux avantages.

C’est un juste milieu entre l’achat en ligne et en magasin. Le consommateur regarde les offres de celui-ci sur internet, et n’a pas besoin de payer les frais de livraison puisqu’il vient chercher le produit directement sur place. L’e-réservation permet également au client de vérifier l’état du produit avant de payer.

Le web-to-store passe sur mobile

Le concept du web-to-store se tourne de plus en plus vers les smartphone et les tablettes. Les internautes consultent beaucoup internet avec leurs mobiles et de nouveaux outils font leur apparition pour booster le web-to-store. Les publicités sur les smartphones évoluent et les services de géolocalisation sont en plein essor.

La technologie Beacon est d’ailleurs un phénomène qui pourrait faire des adeptes parmi les enseignes qui possèdent des boutiques en ligne.

Cette balise de géolocalisation envoie des signaux à l’aide d’un réseau sans fil et permet aux entreprises d’envoyer des messages publicitaires sur les smartphones et les tablettes. Par exemple, le magasin envoie des offres sur les mobiles des clients présents dans celui-ci.

Ils sont directement au courant des promotions et des bonnes affaires à réaliser. En France, des enseignes comme Auchan ou Carrefour sont en train de tester le système du Beacon. Cette nouveauté pourrait être un avantage de poids à adopter pour les commerçants de proximité.

Vous etes e-commercant ? pour améliorer votre visibilité, retrouvez nos conseils référencement e-commerce.




Notez cet article :