Les spécialistes du marketing qui cherchent à augmenter leur retour sur investissement doivent intégrer impérativement l’emailing dans leur stratégie.

Selon une étude, l’email marketing reste l’un des outils les plus efficaces, même parmi la génération Y. En 2016, un sondage auprès des marketeurs a révélé que le ROI moyen d’une campagne d’emailing était de 122%, c’est quatre fois plus élevé que celui des autres techniques marketing.

Cela dit, l’optimisation de votre ROI nécessite une planification minutieuse. Toutes les campagnes ne sont pas toutes aussi efficaces. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, gardez à l’esprit les points suivants.

Tracker vos métriques

Une fois que vous avez choisi de lancer une campagne, vous devez décider comment mesurer votre succès. Les métriques vous montreront à quel point vos efforts ont été efficaces et certains peuvent être plus utiles que d’autres. Regardez pour suivre des choses comme le taux de clic, le taux de rebond et le taux d’ouverture.

Le taux d’ouverture est extrêmement utile parce qu’il garde la trace du nombre de personnes qui ouvrent vos messages. Avoir un taux bas peut être révélateur de beaucoup de choses. Il se peut que votre sujet ne soit pas intéressant pour votre public ou que les clients reçoivent trop d’emails de votre part.

Cependant, cela pourrait également être un signe que votre liste est pleine d’adresses e-mail mortes ou inexactes. Si c’est le cas, votre email n’a aucune chance d’être ouvert. Combattez cela avec une API de validation d’email, qui est un outil facile à intégrer avec votre ESP pour nettoyer votre liste et s’assurer que vos informations arrivent dans les boîtes de réception.

Choisir le type de contenu à inclure

Démarrer une campagne d’email marketing est souvent la partie la plus difficile. C’est simplement parce qu’il peut être difficile de savoir à quel type de contenu votre public réagira bien. C’est pour cela que nous vous conseillons d’intégrer de magnifiques images issues de banques d’images gratuites par exemple.

Les sondages peuvent vous donner des indices de préférences.

Si vous avez déjà une liste d’emails, interrogez vos clients pour savoir quels types de messages ils veulent voir à l’avenir. Vous pouvez également utiliser les réseaux sociaux pour interroger les clients. Le fait d’atteindre directement votre public vous aide à recueillir des idées initiales, que vous pouvez ensuite passer au crible pour déterminer lesquelles sont les plus sensées pour votre campagne.

Automatiser un email de bienvenue

Vous voulez faire une bonne première impression à vos nouveaux clients. C’est pourquoi il est important de mettre en place une réponse automatisée, afin que chaque fois qu’une personne s’abonne à votre liste de diffusion, elle reçoive un message de bienvenue de marque.

Ce premier contact doit être simple.

Ne submergez pas un nouvel abonné avec trop de contenu. Un email de bienvenue efficace confirmera qu’un client s’est inscrit à votre liste.

Cela devrait également leur donner une idée de ce à quoi s’attendre des futurs emails et peut-être les encourager à effectuer une action, comme acheter un produit, profiter d’une promotion ou partager votre contenu sur les réseaux sociaux.

Maintenir l’engagement

Accueillir un nouveau client aide à cultiver l’engagement envers votre marque. Maintenant, vous devez maintenir votre excellence et votre image.

Une façon simple de le faire est de rendre vos messages uniques.

La personnalisation de l’objet d’un email peut faire augmenter les taux d’ouverture jusqu’à 50 %.

Segmenter votre liste de contacts est une autre façon intelligente de s’assurer que les clients reçoivent des messages qui correspondent à leurs besoins et à leurs goûts.

L’utilisation d’émojis va également vous aider à développer vos interactions.

Par exemple, si vous commercialisez une marque de vêtements, les emails faisant la promotion d’une nouvelle gamme de manteaux d’hiver lourds ne sont pertinents que pour les clients qui vivent dans des régions plus froides.

Les clients qui vivent dans des régions plus chaudes du monde n’auront pas beaucoup d’utilité pour ce type de contenu.

Intégrez les idées de contenu que vous avez générées à partir des sondages dans vos messages, mais continuez aussi à chercher des moyens de segmenter votre liste de diffusion pour une personnalisation maximale.

Une astuce pour optimiser votre taux de clics au sein de vos emails est d’inclure un call to action imposant et clair.

Surveiller l’engagement

Il y a beaucoup de contenu divertissant en ligne.

Inévitablement, l’engagement du client moyen envers votre marque diminuera avec le temps.

Dans certains cas, le désengagement signifie abandonner un panier d’achat avant d’effectuer un achat. Dans d’autres cas, cela signifie ouvrir vos emails mais ne pas cliquer sur les liens.

Souvent, cela peut signifier que les clients cessent carrément d’ouvrir vos emails.

Surveillez les niveaux d’engagement et identifiez où, dans le parcours du client, les gens ont tendance à se désengager.

Afin de réussir à tracker les taux de clics sur vos liens, vous pouvez utiliser un réducteur de lien, très pratique en emailing.

Cela vous aidera à planifier les moyens de réengager de tels clients.

Par exemple, un abonné qui n’a pas ouvert un de vos emails depuis plus d’un mois peut recevoir un message automatisé demandant une rétroaction.

L’envoi de messages automatisés aux clients qui abandonnent les paniers d’achat peut également contribuer à stimuler les achats.

———–

Rappelez-vous qu’avec tant de contenu disponible en ligne, le désengagement du client n’est pas nécessairement un signe de mauvaise gestion de votre part.

Cela signifie simplement que vous devez prendre des mesures pour capter à nouveau leur attention.

Heureusement, en planifiant soigneusement votre newsletter, en surveillant les niveaux d’engagement avec vigilance et en se souvenant de ces conseils simples, votre campagne peut offrir le retour sur investissement maximal que seul l’email marketing offre.

Pour plus d’automatisation pour pouvez également utiliser un serveur smtp.

 




Notez cet article :
5 conseils pour affiner votre stratégie d’emailing 4.89/5 - 19 votes