Aujourd’hui, la plupart des grandes entreprises dégagent une part importante de leur chiffre d’affaires en ligne. C’est pourquoi les nouvelles technologies liées au paiement sur Internet ont explosé ces dernières années… Tout e-business qui se respecte doit donc les connaître afin de continuer à attirer des clients réguliers. On fait le point sur les plus importantes dans cet article.

1. Les crypto-monnaies

Il y a fort à parier que vos clients aient entendu parler du Bitcoin ces dernières années. La plus grande crypto-monnaie souffre cependant d’une réputation de complexité et de volatilité qui fait parfois hésiter les entreprises. En réalité, l’arrivée progressive de nouvelles technologies a permis au secteur des crypto-monnaies d’arriver à maturation en 2020.

Il existe maintenant des services de paiement « crypto-fiat », qui permettent aux clients de payer directement en crypto-monnaies, puis au commerçant de recevoir l’équivalent en devise fiat. Un des leaders du marché est Bitpay, qui a pu signer de prestigieux accords. Les clients peuvent donc maintenant acheter des cartes cadeaux sur Amazon ou Ikea… Ou encore payer directement avec leurs Bitcoins sur le Microsoft Store, Twitch, ou encore Lush ! Les crypto-monnaies feront partie de la panoplie de paiement des e-business du futur, surveillez-les donc avec attention. 

2. Les paiements multi-régions

L’explosion du e-commerce a forcé les entreprises à prendre en compte des clients globaux, qui ne sont plus limités au pays où elles sont établies. Là où la tendance s’accélère, c’est que même les petites entreprises sont maintenant sollicitées par des clients internationaux, il faut donc absolument les prendre en compte pour les paiements.

Cela passe bien sûr par des transactions multi-régions. Plusieurs options s’offrent au vendeur. Vous pouvez passer par les services de PayPal, qui permettent de changer aisément plusieurs devises. Si vous visez un marché en particulier, c’est plus simple. Vous pouvez ainsi proposer le paiement par virement Sofort, très populaire sur le marché allemand, ou iDeal, qui est lui privilégié des Hollandais.

Dans l’idéal, il faut cependant pouvoir prendre en compte directement plusieurs devises. Cela permet de vraiment viser un public large. C’est le cas par exemple de playcasinos.ca qui compare différents casinos et loteries canadiens, tout en expliquant aux visiteurs internationaux qu’ils peuvent aussi jouer et éviter ainsi d’avoir à payer des impôts sur le revenu sur leurs gains aux autorités canadiennes. Les arguments sont donc multiples !

3. Le « voice commerce »

L’explosion des « assistants intelligents » comme Google Home ou encore Amazon Alexa est particulièrement notable en 2020. En janvier, Amazon avait ainsi confirmé que plus de 10 millions d’appareils contenant son assistante vocale avaient été vendus. Et les utilisateurs sont maintenant prêts à faire leurs achats avec ces objets intelligents, en commandant avec leur voix. Google l’a bien compris, puisqu’il compte dominer le traitement automatique du langage.

Ce que cela veut dire, c’est bien sûr que les sites Internet vont commencer à optimiser leurs textes pour inclure la recherche vocale, afin que les clients puissent trouver et acheter leurs services par la voix. C’est une toute nouvelle forme de SEO qui s’ouvre aux entreprises, qui doivent s’assurer de capter ces nouveaux clients. Ne la négligez donc pas !

Voilà pour les trois tendances de paiement qui nous semblent révolutionnaires en 2020. N’hésitez pas à nous faire savoir si vous en avez développé d’autres dans les commentaires.