Début 2020, vous aviez un projet de création d’entreprise, mais la crise provoquée par le Covid19 l’a réduit à néant ?

Ce n’est pas une fatalité, cette crise sans précédent est peut-être même une opportunité pour les futurs entrepreneurs. Alors, comment tirer son épingle du jeu ?

Ce que change l’émergence du Covid 19 pour les créateurs d’entreprise ?

Pour être honnête, cette crise sanitaire change beaucoup de choses pour les porteurs de projets.

En effet, la propagation du Covid, le confinement, le port obligatoire du masque dans certains lieux, les peurs de certains face au virus, tout ceci a entraîné un changement brutal de mode de vie, une modification du mode de consommation, mais également une prise de conscience générale.

Si vous aviez prévu de devenir entrepreneur cette année ou en 2021, rien n’est perdu. Cependant, il va falloir bien penser votre projet et revoir votre business plan pour l’adapter aux circonstances actuelles.

Comment s’adapter à ces nouvelles contraintes ?

Ces nouvelles contraintes peuvent vous freiner dans votre projet d’entrepreneuriat, mais elles vous offrent surtout de nouvelles opportunités pour monter votre business sans crainte d’un reconfinement.

Vous pensiez, par exemple, créer une boutique physique dans votre ville ? Pourquoi ne pas prendre un peu plus de temps pour adapter votre business modèle en le transposant vers le E-commerce ? D’après une étude de la Fevad, 76% des e-commerçants ont subi un recul de leurs ventes pouvant aller jusqu’à 50% pour les plus touchés. Dans le même temps, les commerçants physiques ont perdu 100% de leur chiffre d’affaire et beaucoup ont dû mettre la clé sous la porte ou licencier du personnel.

Autre exemple, alors que la restauration traditionnelle peine à faire revenir les clients dans les restaurants, tous ceux qui ont su s’adapter, en proposant des services de livraison ou de drive, se sont développés pendant la crise.

Il faut donc simplement être réactif et malin et s’adapter rapidement pour persister.

Dans quel domaine faut-il monter son entreprise en 2020 ?

Si vous n’avez pas encore trouvé l’activité rêvée qui peut vous permettre, malgré le Covid et le risque de reconfinement, de monter une entreprise pérenne, voici quelques opportunités à saisir :

L’écologie, les consciences évoluent

Oui, la crise a réveillé certaines consciences écolos qui étaient endormies, certains parlent même de « message envoyé par la nature ». Il est donc essentiel, si vous souhaitez devenir entrepreneur malgré ces circonstances, de tenir compte de cet aspect. Je ne sais pas si vous avez vu l’émission « Qui veut être mon associé » diffusée en début d’année sur M6 ? La plupart des porteurs de projet qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu avaient un concept basé sur une idée éco-responsable. Il y a eu cet ingénieux jeune homme qui créait des ceintures à base de pneus recyclés. Ou encore, cet autre entrepreneur en herbe qui faisait de l’upcycling en réutilisant des toiles de montgolfière, autant d’idées novatrices qui doivent vous inspirer pour trouver votre concept.

Les circuits courts, une valeur sûre

Je ne sais pas pour vous, mais dans mon entourage depuis la fin du confinement, j’ai la sensation que beaucoup de gens font plus attention à la provenance des produits qu’ils achètent. Une aubaine donc pour vous, futur entrepreneur : Le « made in France » a le vent en poupe !

De nombreuses personnes se sont rendues compte que dépendre de la Chine, notamment pour la production de certains produits, était très risqué. A vous de saisir la balle au bond et d’imaginer un concept qui repose sur les circuits courts, la fabrication ou la production locale.

L’infoprenariat, un nouveau métier qui ne connaît pas la crise

Peut-être que vous ne connaissez pas ce nouveau métier lié au web ? Un infopreneur commercialise, via le web, de l’information ou de la formation.

A votre avis, où les Français ont passé la majeure partie de leur temps durant le confinement ? Sur Internet, bonne réponse ! Ils ont consommé des vidéos, des actus, des formations, des tutoriels… D’après une étude de Netscout, le trafic internet a progressé de 30% durant cette période et le télétravail ne joue qu’un tout petit rôle dans cette augmentation.

J’ai eu l’occasion de discuter avec un infopreneur qui vend des formations pour être formateur. Et devinez quoi, sa petite entreprise ne connaît pas la crise. En effet, son chiffre d’affaire a progressé durant le confinement. Entre le chômage partiel, l’assignation à résidence qui a poussé les français à rester chez eux et surfer sur le web plus qu’avant, et l’état qui proposait des aides aux salariés concernés par le chômage partiel, d’une enveloppe de 1500€ pour effectuer une formation, cet entrepreneur du web a développé ses ventes.

Vous l’aurez compris, pour monter une entreprise pérenne en 2020 ou en 2021, il va falloir être malin, être à l’écoute des nouvelles habitudes de consommation des gens et vous adapter. Il est tout à fait possible de devenir entrepreneur par temps de crise. Il va juste falloir faire preuve de créativité et ne pas hésiter à réaliser une bonne étude de marché avant de lancer votre concept.