Lorsque vous vous lancez dans le trading, effectuer une analyse technique est incontournable dans l’élaboration et l’ajustement de votre stratégie. Cela implique l’étude et la surveillance d’un certain nombre d’indicateurs de performance. En tant qu’investisseur, cela revêt une importance capitale. Il vous est en effet possible d’identifier plus facilement les signaux et les tendances sur les marchés.

 

Indicateur : définition, utilité et types

 

Un indicateur désigne une formule mathématique établie sur l’étude des prix et/ou des volumes afin de tirer profit d’une situation de marché donnée. Présenté sous forme graphique, il permet alors de visualiser les évolutions de la qualité et de la vitesse des différents mouvements sur une période bien définie. Utilisé à bon escient, il constitue un véritable outil d’aide à la décision. Il donne la possibilité de prédire l’évolution future des cours d’un actif.

 

Il existe différents types d’indicateurs. Chacun a ses qualités et ses défauts. Pour qu’un indicateur soit performant, il est donc primordial de comprendre leur fonctionnement et d’optimiser les réglages.

 

Indicateurs de momentum

 

Ils ont pour fonction de traduire la force et la vitesse d’un mouvement. Ils indiquent ainsi un éventuel essoufflement du courant acheteur/vendeur et avertissent sur un possible retournement/correction court terme du marché.

 

Indicateurs oscillateur

 

Ils facilitent l’identification des zones de tension entre acheteur et vendeur. Ces indicateurs avancés sont généralement plus pertinents dans un marché non directionnel, mais peuvent être aussi utilisés pour détecter les divergences dans un marché directionnel. Si vous cherchez des informations par rapport à cet indicateur, vous pouvez vous rendre sur le site de trading Admiral Market.

 

entrepreneur

 

Indicateurs de tendance

 

Ils montrent la vitesse et la dynamique du marché. Ils apportent des indications sur les tendances en cours et permettent de déterminer les niveaux de support/résistance. Vous êtes alors en mesure de vous fixer des objectifs de cours et des ordres stop loss.

 

Indicateurs de volatilité

 

La volatilité traduit la nervosité du marché et l’indécision qui y est présente. Ce qui donne un aperçu du degré de risque. Concrètement, plus la volatilité est grande, plus le risque est important. De plus, ils font apparaître les excès que vous pouvez exploiter.

 

Indicateurs de volume

 

En trading, le volume joue un rôle primordial. Plus il est important, plus un mouvement a du sens. À l’inverse, un faible volume traduit un essoufflement. Les indicateurs de volume permettent de ce fait d’évaluer la force du mouvement et de connaître la psychologie des investisseurs. Retrouvez tous les détails sur cet indice boursier

 

Les principales metriques à suivre en trading

 

Pour devenir un trader accompli et réussir en trading, il est important de choisir et de suivre les bons indicateurs. Voici les principales métriques à étudier.

 

Moyennes mobiles

 

Les moyennes mobiles ou MM sont des indicateurs pour spéculer, notamment sur le Forex. Elles sont efficaces pour repérer les opportunités de trading en indiquant le moment propice pour les achats et les reventes. La moyenne mobile simple ou MMS permet d’identifier la direction d’une tendance tout en évitant un impact des pics de prix à court terme. Par contre, la moyenne mobile exponentielle ou MME aide à confirmer un mouvement de marché d’envergure et mesurer sa légitimité.

 

Moving average convergence/divergence ou MACD

 

Il s’agit d’un indicateur qui compare deux moyennes mobiles pour détecter les changements dans un momentum. Quand les deux MM se rejoignent, il y a convergence et affaiblissement du momentum. Lorsque l’une s’éloigne de l’autre, il y a divergence et hausse du momentum. Il vous permet donc de repérer les opportunités d’achat et de revente.

 

Oscillateur stochastique

 

Évalué sur une échelle de 0 à 100, l’oscillateur stochastique compare le cours de clôture d’un actif à l’évolution des cours au fil du temps. Vous obtenez alors un momentum et la force d’une tendance. Quand cet indicateur est inférieur à 20, le marché est survendu. À l’inverse, quand il est supérieur à 80, cela signifie que le marché est suracheté.

 

Relative Strength Index

 

Couramment abrégé en RSI, le relative strength index ou indicateur de force relative est utilisé pour l’identification d’un momentum, des conditions de marché et des signaux d’alerte de mouvements de cours dangereux. Il est également évalué sur une échelle de 0 à 100. Proche de 30, un actif est dit survendu. À 70 et plus, il est considéré comme suracheté.