Créer un business en ligne automatisé en 2020 vous permet de piloter une entreprise dont vous avez paramétré chaque partie, afin que les revenus soient ensuite générés automatiquement, ou presque. Attention, automatiser ne signifie pas qu’il vous suffit de claquer des doigts pour le mettre en place. Vous allez devoir travailler sérieusement pour créer un modèle qui fonctionne en autonomie.

Une fois cette tâche accomplie, votre idée de business s’autogère, vous pourrez alors vous consacrer à d’autres projets.

1.    Trouvez votre produit et élaborez votre tunnel de vente

Pour créer un business rentable, votre première tâche est de procéder à une étude de marché. Vous devez trouver un produit ou service séduisant et déterminer ensuite s’il existe un besoin, donc un potentiel économique. Il est crucial que vous connaissiez votre produit par cœur, car il en va de votre crédibilité.

Le terme de tunnel de vente est en rapport direct avec l’automatisation. Vous devez élaborer un parcours que votre prospect va suivre depuis le moment où il arrive sur votre site, jusqu’à l’engagement final. Le tunnel est aussi comparé à un entonnoir qui pousse le prospect dans la bonne direction.

Le processus suit différents modèles, selon le produit ou service que vous avez choisi, mais le principe reste le même.

1 – Attirez des prospects ciblés sur votre site

Pour cela, vous devez créer une landing page de qualité, établir une stratégie de marketing de contenu, créer une campagne publicitaire Facebook ou autre, etc.

2 – Suscitez l’intérêt

Maintenant que vous avez capté l’attention de votre prospect, vous devez la conserver. Votre client doit être dirigé selon ce que vous lui proposez : vous devez répondre à ses questions, lui donner davantage l’envie avec de l’information constructive, lui proposer un cadeau (livre blanc, appel gratuit, accès à une vidéo de formation, etc.), lui montrer une vidéo qui va achever de le convaincre de la pertinence de votre produit, etc.

3 – Affichez vos offres

Maintenant que votre prospect a toutes les informations en main, il est prêt à passer à l’action. Ce peut être un achat direct, une demande de devis ou de rendez-vous, selon ce que vous proposez. Vous devez donc afficher vos offres.

4 – Le passage à l’action

C’est la dernière étape du tunnel de vente : si vous avez été convaincant, votre prospect se transforme en client pour gagner de l’argent.

2.    Créez votre site

Maintenant que vous avez conçu la stratégie théorique de votre business en ligne automatisé, il est temps de passer à sa création. Tout commence par votre site Internet. Pour qu’il soit efficace, vous devez préalablement avoir déterminé votre persona. Il s’agit de votre client type idéal. Vous devez définir son âge, sexe, milieu social, centres d’intérêt, etc. Il n’est pas le même si vous vendez des robots de cuisine ou des stages de golf. Le persona influence le design de votre site, ainsi que son contenu.

Vous pouvez créer votre site vous-même, car il existe suffisamment de tutoriels et d’outils intuitifs en ligne, mais, si vous n’avez pas le temps, vous pouvez sous-traiter cette partie. Pour que votre site devienne un outil performant, il doit être techniquement parfait. Vous trouvez des plateformes qui vous proposent des tunnels de vente pré-établis et que vous avez juste à personnaliser. Parmi les plus connus, vous avez le choix entre Shopify, Clickfunnel, certains WordPress, etc.

La structure du site est fondamentale et tous les paramétrages doivent être effectués pour ne rien laisser au hasard. C’est pourquoi il est préférable de sous-traiter, plutôt que de négliger cette étape.

3.    Le contenu de votre site

Le contenu de votre site est essentiel pour la réussite d’un business rentable. Il doit à la fois séduire Google qui va bien vous référencer et les internautes qui, une fois arrivés sur votre site, ne le quittent plus et suivent votre tunnel de vente. Tout doit donc être prêt pour recevoir vos visiteurs.

Le contenu vous sert à amener du trafic organique, grâce au référencement par Google et aux backlinks, ces liens que d’autres sites vont créer en recommandant votre site. Il peut prendre plusieurs formes :

  • articles de blog : ils vous permettent de vous faire référencer par Google et de prouver votre légitimité sur le sujet. Le contenu tourne autour de votre thème et est enrichissant pour vos prospects ;
  • vidéos : pour certains produits, rien n’est plus explicite qu’une vidéo de qualité et concise ;
  • capture de leads : vous offrez un cadeau de bienvenue en échange d’une adresse mail, pour ensuite pouvoir rester en contact avec votre prospect…

Le contenu est essentiel, car il est le meilleur moyen de vous démarquer. Pour effectuer un travail de fond qui vous amène du trafic régulier, vous pouvez mettre en place une stratégie éditoriale en ajoutant, par exemple, un article de blog par semaine. La qualité est plus importante de la quantité et la régularité est cruciale.

Si vous n’avez pas le temps ou pas les qualifications pour écrire ce type d’articles, n’hésitez pas à sous-traiter la rédaction. Vous devez cependant être seul responsable de la ligne éditoriale : c’est à vous de choisir les sujets à traiter, afin qu’ils séduisent votre persona.

Si vous travaillez cette stratégie, vous pouvez avoir devant vous une visibilité sur plusieurs mois. Les articles paraissent à intervalles réguliers et votre référencement naturel progresse, donc votre trafic.

Automatisez le traitement de vos prospects. S’ils s’inscrivent à votre newsletter ou pour recevoir un cadeau, tout est pris en charge dans un outil du type Mailchimp. D’autre part, préparez une FAQ la plus exhaustive possible, votre visiteur y trouvera la réponse à beaucoup de ses questions et sera naturellement rassuré.

4.    Augmentez votre trafic

Le trafic est le nerf de la guerre : plus il y aura de personnes qui passeront par votre boutique, plus il y en aura pour s’engager dans votre tunnel de vente et passer à l’achat.

En plus de votre site, il est important de créer d’autres relais. La page Facebook est quasiment indispensable et vous devez ensuite ajouter les réseaux sociaux qui correspondent le mieux à votre business. Ce peut être Instagram, LinkedIn ou Pinterest. Selon votre niche, renseignez-vous sur les réseaux sociaux beaucoup moins connus, mais beaucoup plus ciblés.

Ne vous dispersez pas et ne créez pas des comptes que vous allez délaisser : sélectionnez un ou deux réseaux et soyez actif. Automatisez vos publications, comme pour vos articles de blog.

Une chaîne YouTube peut être décisive pour un business rentable. Les podcasts ont aussi le vent en poupe en ce moment et vous devez vous y intéresser si votre activité s’y prête.

Une fois que vous avez bien paramétré votre tunnel de vente et automatisé vos publications, vous devez en effectuer le suivi. Attention de ne pas vous perdre dans la multitude d’outils aujourd’hui proposés ; sélectionnez-en quelques-uns parmi les plus pertinents pour contrôler l’efficacité de votre stratégie et pour surveiller vos concurrents.

Avec un outil comme Google Analytics – qui en plus est gratuit – vous pouvez disséquer chaque fait et geste de vos prospects, ce qui vous permet de peaufiner votre tunnel de vente.

Mettez en place des outils de veille pour tout connaître de ce qui se passe dans votre secteur d’activité, ainsi que pour contrôler ce que font vos concurrents.

Créer un business en ligne automatisé en 2020 demande un travail de conception important en amont, mais, une fois votre mécanique bien huilée, vous pourrez vous consacrer à d’autres projets en toute quiétude.