Pour une entreprise, établir une stratégie relative au marketing digital est devenu une nécessité en 2021. En effet, elle permettra d’améliorer l’ensemble des activités et de la productivité au sein de l’organisation. Quand il s’agit de webmarketing, les approches les plus utilisées sont les SEA, SEO, SMA et SMO. Cependant, il ne faut pas oublier que l’intégration de ces outils technologiques requiert un budget plus ou moins important. Dans cet article, vous allez donc connaître les différentes solutions qui permettront de financer la transformation digitale.

Les investissements en termes de SEA, SEO, SMA et SMO

Dans un premier temps, le SEA, autrement dit Search Engine Advertising servira à remporter une annonce coûteuse sur la première page de Google. Vu qu’il s’agit d’une publicité, il sera nécessaire de cibler des demandes précises grâce à des mots-clés. Quant aux prix de cette conception, il varie en fonction de la qualité de l’annonce et du pourcentage de clics espéré. Ensuite, il y a la technique SEO qui aidera un site web à augmenter sa visibilité dans les résultats de recherche d’un internaute. En améliorant la structure et la vitesse de votre plateforme, vous aurez également plus de chance de faire des leads. Pour ce qui est du contenu, ce sont surtout les mots-clés qui optimiseront la place du site au niveau de la SERP ou la page dédiée aux résultats.

Aussi appelé Social Media Advertising, le SMA est un outil qui aidera une entreprise à augmenter leurs clients via des publicités à travers les réseaux sociaux. Adopter un SMA est essentiel afin de cibler une audience en dehors de la communauté. Ainsi, l’objectif est de produire le maximum de trafic vers votre plateforme en ligne. Concernant le SMO, celui-ci vous permettra de sélectionner les leviers et atteindre les clients potentiels sur les réseaux sociaux. De ce fait, l’image et la popularité de l’enseigne seront plus soignées sur Facebook, Instagram, Twitter, etc.

Quelles sont les diverses solutions pour financer la transformation digitale ?

Devenue une nécessité, la transformation digitale d’une entreprise engendre de nombreux avantages. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une obligation, cette opération développe rapidement la performance de l’établissement. Comparés aux sociétés classiques, celles qui investissent dans le digital bénéficient d’une croissance cinq fois supérieure. Toutefois, il faut savoir que la mise en place d’une stratégie marketing n’est pas gratuite. Afin de financer ce projet, vous pouvez vous tourner vers les différentes subventions et aides fournies par certains organismes financiers, ainsi que vers les solutions de financement professionnelles.

Tout d’abord, il y a le FEDER, Fond européen de développement régional. Administré par les conseils régionaux, ce dispositif est capable de financer la compétitivité entre les PME, l’amélioration de la communication, la transformation vers le numérique ainsi que l’économie avec une faible projection de CO2. Ensuite, il y a les financements régionaux tels que la subvention à 15 000 euros HT des Pays de la Loire. Afin de favoriser la digitalisation des TPE, il existe également le Chèque France Num qui vaut 500 euros. Enfin, les entreprises ont la possibilité d’effectuer un prêt croissance sans garantie pour une période de cinq ans.

À part ces subventions et aides régionales, il existe aussi une solution pour financer votre transformation digitale, à savoir les crédits spécialisés pour les professionnels. En effet, ce type de crédit bancaire servira à investir dans les matériels et l’optimisation de sa plateforme web. Généralement, les institutions en cours d’exploitation n’auront besoin d’aucun apport. En revanche, les entreprises en cours de création ou de reprise devront acquitter 20 % de ce fond.

Qu’en est-il du retour sur investissement ?

Comme toute autre opération, le ROI doit être mesuré afin de trouver les actions à ajuster. Un indicateur essentiel, le retour sur investissement prend en compte les bénéfices produits par l’entreprise ainsi que les dépenses en matière d’outils, de temps ou encore de budgets lors d’une campagne. Pour connaître le ROI, il faudra soustraire les sommes investies avec le gain suite à l’investissement. Une fois le résultat obtenu, il sera nécessaire de le diviser par les sommes investies.

Vu que le retour sur investissement est un indicateur financier, sa notion en marketing est un peu subjective. Néanmoins, dans le cas d’une campagne de Google Ads ou d’une conversion sur les réseaux sociaux, ce calcul pourra être appliqué.