Créé en 2009, le bitcoin est une monnaie virtuelle qui, à la différence des autres monnaies classiques, n’est pas émise et contrôlée par une autorité bancaire. En effet, le bitcoin est émis sur le protocole blockchain portant le même nom. Grâce à cette technologie, il est possible de stocker et de transmettre des informations totalement transparente, sécurisée et sans l’intervention d’un organe de contrôle. L’utilisation du bitcoin se fait presque partout dans le monde entier. Si dans certains pays, l’achat et la vente de bitcoins sont encore interdits, dans bien d’autres, le marché est bien ouvert à un large public. Si vous souhaitez détenir du bitcoin, voici quelques idées qui vous seront utiles pour savoir où et comment l’acheter.

Où acheter les bitcoins ?

Pour l’acquisition des bitcoins, il est recommandé de prendre par les plateformes d’échanges disponibles. Référez vous à ce guide sur acheter-des-bitcoins.fr pour en savoir plus.  Parmi les différentes plateformes sur lesquelles vous pouvez acheter du bitcoin, nous pouvons citer eToro qui fait partie des meilleures plateformes facilement accessible aux novices. La particularité de cette solution est qu’elle est disponible également sous la forme d’une application mobile. eToro est une plateforme qui a l’avantage d’être régulée.

En effet, à la différence de nombreux brokers qui se déploient en Europe et particulièrement en France de façon illégale, eToro est un site sérieux dont les actions sont en conformité avec les réglementations en vigueur.

Pour acheter du bitcoin, certaines étapes sont indispensables :

  • Faire une inscription et ouvrir un compte sur une plateforme d’échange de bitcoin comme eToro ;
  • Procéder à la vérification de votre identité pour valider votre compte ;
  • Faire un dépôt de fonds en euros à l’aide de votre carte bancaire, par PayPal ou par virement bancaire ;
  • Identifier le bitcoin et valider son achat ;
  • Stocker les bitcoins achetés de façon sécurisée.

La plateforme eToro offre la possibilité aux utilisateurs de trader le bitcoin en CFD, c’est-à-dire en contrat pour différence avec un effet de levier. Il existe plusieurs modes de paiement sur eToro. Vous pouvez payer par PayPal, CB, Neteller, Skrill et bien d’autres. Quant à la technologie CopyTrader, les débutants peuvent investir dans des cryptomonnaies en copiant les meilleurs traders.

Que faire de vos bitcoins après leur achat ?

Dès lors que vous avez effectué l’achat de vos premiers bitcoins, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Attendre et ne rien faire comme opération : vous avez la possibilité de conserver vos bitcoins en misant sur un probable accroissement du coût dans le temps ;
  • Faire un échange : il est possible d’échanger les bitcoins contre de la monnaie fiduciaire ou contre d’autres formes de cryptomonnaies ;
  • Dépenser vos avoirs : vous pouvez utiliser vos bitcoins pour acheter des produits ou services. Cependant, il faut noter que l’adoption des cryptomonnaies n’est pas encore complète par les entreprises.

Fonctionnement du bitcoin

Le bitcoin existe depuis de nombreuses années. Cependant, il suscite toujours de moules débats au sein des non-initiés. Pour comprendre le fonctionnement, il faut d’abord connaître en quoi cela consiste. En effet, le bitcoin est une sorte de monnaie, mais ici, on parle de monnaie virtuelle. Le bitcoin fonctionne généralement comme un moyen d’échange et représente une réserve de valeur. La particularité du bitcoin est qu’il n’a aucune existence physique et n’est donc pas administré par un pays. En raison de son caractère virtuel, le prix du bitcoin ne cesse d’évoluer à l’instar des autres devises comme le dollar et l’euro. Néanmoins, il existe une grande différence entre le bitcoin et les autres devises. Il s’agit de son prix qui est beaucoup plus volatil en fonction de l’évolution du marché.

Bon à savoir : le bitcoin est généralement utilisé pour l’achat des produits ou pour réaliser des investissements. À l’instar de toutes les cryptomonnaies, le bitcoin sert à faire des paiements rapides afin d’éviter les frais de transaction.

Comment ça marche ?

De façon générale, le bitcoin est doté d’un code qui est stocké dans un portefeuille virtuel sur un smartphone ou sur un ordinateur avec des clés privées. Pour son fonctionnement, le bitcoin a besoin de deux différents mécanismes : la blockchain et le minage.

  • La blockchain : encore appelée chaîne de blocs, la blockchain est une base de données qui comporte toutes les opérations réalisées sur le bitcoin. Les transactions sont assemblées sous forme de blocs qui sont sécurisés de manière cryptographique durant tout le processus de minage. Cette chaîne de blocs est accessible à tout le monde et à tout moment. Cependant, la blockchain ne peut subir aucune modification sans l’accord de la majorité du réseau et leur puissance de calcul ;
  • Le minage : quant au minage, il s’agit d’un procédé par lequel les blocs sont sécurisés permettant plus tard la mise en circulation de nouvelles unités de cryptomonnaies. Dès lors qu’elles sont mises en circulation, les unités de cryptomonnaies peuvent être échangées sur une place boursière et sauvegardées dans un portefeuille virtuel.

La compréhension des bitcoins reste toutefois difficile pour un certain nombre de personnes. Sur certaines plateformes comme https://www.cairn.info/, vous découvrirez plus amplement l’univers des bitcoins et leurs effets sur l’économie réelle.

Utilisation du bitcoin

L’utilisation du bitcoin peut se faire de différentes manières. Il peut être utilisé comme moyen de paiement ou comme un socle technologique.

Le bitcoin comme instrument de paiement

Au regard de la grande renommée des bitcoins, de nombreuses entreprises l’acceptent déjà comme un moyen de paiement. Il s’agit par exemple de WordPress, de Wikipedia, etc.

Il faut noter que ces entreprises disposent de l’infrastructure adéquate pour faire le traitement des cryptomonnaies. Le bitcoin suscite davantage de curiosité poussant de nombreux auteurs à l’instar de Renaud Beaupain qui dans une publication publiée sur https://ideas.repec.org/p/hal/cesptp/hal-02504725.html a abordé les enjeux liés à cette monnaie à l’heure du digital.

Le bitcoin comme une base technologique

Si certaines entreprises préfèrent se concentrer sur la devise que constitue le bitcoin, d’autres en revanche préfèrent s’appesantir sur la base de données décentralisée qui réside au cœur du bitcoin. En effet, grâce à la technologie derrière la blockchain, il est possible de développer de nouveaux modèles commerciaux en ce qui concerne les paiements internationaux, du développement web ou de la protection des données.

Le stockage sécurisé des bitcoins

Une chose est d’avoir des bitcoins, mais il est préférable de les mettre en lieu sûr. Afin de vous protéger contre le vol ou les différentes formes de piratage, il est important de faire usage d’un portefeuille ou d’un cold wallet. Cependant, lorsque le bitcoin est stocké dans un hot wallet auprès d’une plateforme d’échange, il est beaucoup plus vulnérable face aux attaques de piratage. En les transférant dans un wallet sans implication de tiers ou dans un wallet n’ayant aucun lien avec l’internet, vous réduisez considérablement le risque de vol ou de piratage.

Le portefeuille est à l’image d’un compte bancaire qui vous permet de recevoir deux clés distinctes : la clé publique et la clé privée. La première peut être assimilée à un RIB ou l’IBAN et la seconde est comparable à un mot de passe qui vous permet d’accéder au compte bancaire.

La clé publique est un moyen d’identification de l’utilisateur. Elle peut être partagée avec d’autres utilisateurs qui envisagent de faire une transaction vers votre wallet. En revanche, la clé privée est ne peut être transmise à un tiers, car c’est elle qui donne accès au contenu du portefeuille numérique. En cas de manipulation hasardeuse, la clé privée peut atterrir dans de mauvaises mains. Ce qui risque de faire disparaître totalement le contenu de votre portefeuille.

Le cold wallet ou le wallet hors ligne constitue une technique de stockage des bitcoins hors réseau. C’est la catégorie de portefeuille la plus sécurisée. Il existe deux types de wallet hors ligne : le hardware wallet et le paper wallet.

  • Le hardware wallet : il s’agit d’un support de stockage de bitcoin physique qui permet de stocker sans faire recours à l’internet ;
  • Le paper wallet : le paper wallet est une alternative relativement sécurisée qui vous permet de stockzer vos bitcoins. Ce type de portefeuille n’a aucune interaction avec un autre appareil électronique.

Le hot wallet est un portefeuille numérique à la différence du cold wallet. Le fonctionnement du hot wallet nécessite l’accès à un réseau internet. Simple à utiliser, le portefeuille en ligne vous permet de gérer vos bitcoins quelle que soit votre position pour peu que vous ayez accès à internet.

À quel moment acheter des bitcoins ?

En raison de la forte volatilité des cryptomonnaies, il est important de savoir à quel moment vous pouvez investir dans l’acquisition du bitcoin sans courir aucun risque. Avant d’acheter des bitcoins, il est recommandé de suivre des indicateurs de base. En effet, il existe des sites qui permettent d’analyser le cours des cryptomonnaies en l’occurrence les bitcoins.

Toutefois, vous pouvez acheter du bitcoin lorsque son coût est au-dessus de la moyenne mobile. Quand il est en dessous de la moyenne mobile, vous devez vous abstenir d’acheter.

En conclusion, il existe plusieurs moyens d’acquérir du bitcoin. Cependant, eToro fait partie des meilleures plateformes facilement accessibles où vous pouvez créer un compte et acheter vos premiers bitcoins. Il bénéficie de beaucoup d’avantages et c’est bien évidemment un site adapté aux débutants.