Différentes situations peuvent amener un individu à la souscription d’un prêt. Les possibilités qui s’offrent à lui sont alors variées et au nombre de celles-ci figure le prêt personnel. Faisant partie de la grande famille des crédits à la consommation, ce crédit a ses spécificités ainsi que ses avantages. Cet article vous donne plus de détails à propos.

Qu’est-ce que le prêt personnel ?

Pour mener à terme un projet ou bien faire face à un imprévu, le prêt personnel est l’option la plus adaptée. Il s’agit d’un crédit non affecté et permettant à l’emprunteur de financer le projet qu’il souhaite. En effet, l’organisme qui prête n’a pas à demander un justificatif de l’utilisation à faire du montant prêté. D’ailleurs, ce montant ne correspond pas spécifiquement à l’achat précis d’un bien. Conséquence, ce type de prêt ne nécessite pas une présentation de facture comme cela peut être le cas avec la plupart des autres types de crédits.

Le prêt personnel peut donc être considéré comme une réponse à un besoin de trésorerie des individus ou ménages. Par exemple, il peut servir à financer un mariage, un voyage, un événement familial, la décoration de sa maison ou encore l’achat d’équipements. Pour ce type de prêt, le montant minimum pouvant être emprunté est de 200 euros tandis que le montant maximum est fixé à 75 000 euros. La période de remboursement est généralement comprise entre 3 mois et 5 ans. Dans certains cas, cette période peut s’étendre jusqu’à 7 ans.

Les avantages d’un crédit personnel

L’avantage principal du crédit personnel réside dans sa très grande souplesse. En effet, quelle que soit la destination finale de ce crédit, elle est laissée à l’entière discrétion de l’emprunteur. Chacun peut en disposer à sa guise sans justifier ses dépenses. C’est d’ailleurs pour cette raison que ce prêt est encore connu sous le nom de crédit sans justificatif.

Par ailleurs, pour obtenir ce prêt, il suffit d’être majeur et de prouver sa solvabilité en présentant des garanties suffisantes. En considérant que vous n’avez pas de problèmes bancaires tels que les interdits bancaires ou le fichage, vous pouvez y prétendre.

Enfin, le crédit personnel a l’avantage de disposer d’un taux fixe durant toute la période que couvre l’emprunt. Ainsi, l’emprunteur a toutes les informations requises sur le montant total à payer de même que les mensualités. Il est donc loisible de se préparer en conséquence pour faire face aux différentes échéances de remboursement.

Les conditions d’obtention d’un prêt personnel

À l’instar de tout prêt bancaire, l’obtention d’un crédit personnel est soumise à certaines conditions. Il peut être accordé par un établissement de crédit, une banque ou tout autre organisme financier qui disposent des autorisations nécessaires pour proposer des crédits de consommation.

En fonction de l’établissement choisi, l’emprunteur pourra bénéficier des tarifs et des conditions plus ou moins avantageux. Dans tous les cas, l’organisme demandera des justificatifs de revenus qui peuvent être par exemple un bulletin de salaire, un bilan pour les entrepreneurs, des avis d’imposition, etc. Ces justificatifs permettent d’évaluer la capacité réelle de remboursement de l’emprunteur. À noter qu’afin d’éviter d’en arriver à des situations financières extrêmes, le taux d’endettement de l’emprunteur est limité à 33 % de ses revenus totaux.

En ce qui concerne le montant du crédit personnel, sa fixation tient compte de :

  • la capacité de remboursement de l’emprunteur ;
  • son endettement ;
  • la somme demandée ;
  • la durée du crédit ;
  • le taux à appliquer.

Une fois que tous ces paramètres sont pris en considération et que le crédit est accordé, l’emprunteur dispose d’un délai de rétractation de 14 jours au-delà duquel il est soumis à l’obligation de remboursement.