Lorsqu’on parle des prouesses de la technologie, la monnaie électronique n’est pas en reste. Les variétés de cette dernière sont assez nombreuses sur le marché actuel. C’est en effet parce que c’est un argent libre que tout le monde peut créer s’il en a les compétences. A ce jour, il est impossible de donner le nombre exact de cryptomonnaies qui circulent. Pour vous aider à mieux faire le choix, voici la liste des meilleures monnaies virtuelles par ordre chronologique.

Le Bitcoin, première cryptomonnaie en terme de naissance et d’efficacité

Le Bitcoin est la toute première monnaie virtuelle créée en 2009. Le nom de son créateur est connu, mais personne n’a jamais réussi à le voir de face. Cette monnaie est en réalité codée par des chiffres sous le principe du blockchain, à l’instar de tous les restes de monnaies cryptographiques. Pour entrer en possession des bitcoins, vous pouvez tout simplement passer par certaines plateformes en ligne comme bitcoin calcul profit.

Le bitcoin figure parmi les principales cryptomonnaies les plus échangées sur le marché et est d’ailleurs celui qui a la plus forte valorisation. Il donne la possibilité à ses utilisateurs de transférer facilement de l’argent à travers le monde et d’investir assez rapidement dans la cryptomonnaie.

En outre, pour bon nombre d’investisseurs prennent le Bitcoin comme l’or, c’est-à-dire comme une valeur de refuge, un investissement qui permet de contourner les inflations. Pourtant, la valeur du bitcoin demeure flexible, ce qui fait de l’investissement dans le bitcoin un investissement à risque.

L’Ethereum basé sur un logiciel open source

L’Ethereum tout comme le bitcoin, reste sous le principe du blockchain. Cette cryptomonnaie est en réalité basée sur un logiciel open source. La démarche pour créer l’Ethereum en abrégé (ETH) est très similaire à celle du Bitcoin.

En effet, pour créer un Ethereum, les mineurs doivent à partir de ce logiciel résoudre une suite d’opérations qui permettra de créer de nouveaux blocs sur la chaine de bloc (blockchain) et de valider des actions. A chaque déblocage, la monnaie bénéficie d’un jeton appelé Éther.

Le logiciel open source était créé au départ pour pouvoir utiliser la blockchain à d’autres usages que la création du Bitcoin. Contrairement au Bitcoin qui a un nombre épuisable de jetons, l’Ethereum quant à lui ne connait pas de limite définie.

Aussi, l’Ethereum est la monnaie virtuelle qui seconde le Bitcoin en termes de valeur. La plupart des investisseurs misent sur l’Ethereum pour l’avantage qu’il possède de donner de la valeur à l’ensemble des cryptomonnaies.

Le Binance Coin fruit de Binance Exchange

Avec une capitalisation de près de 90 milliards, le Binance Coin se présente comme la troisième cryptomonnaie derrière respectivement l’Ethereum et le Bitcoin.

Le Binance Coin est une création de la Binance Exchange, la première plateforme de cryptomonnaie en termes de volume d’échange. Les différences majeures avec les autres cryptomonnaies se trouvent au niveau du fait que cette monnaie virtuelle connait une destruction fréquente de ses jetons (tokens) dans le but de stabiliser sa valeur.

Ajouté à cela, il est quasiment impossible d’échanger un Binance Coin contre une monnaie physique (euro, dollar) subit régulièrement une réduction de sa masse monétaire.

Le XRP de Ripple

La cryptomonnaie XRP appartient à la plateforme d’échange ou de paiement Ripple. C’est une plateforme qui permet de convertir une monnaie en n’importe quelle autre monnaie classique ou numérique.

Grâce à cette plateforme, il est donc possible de manipuler d’autres monnaies à partir d’une autre et notamment à partir du XRP. Par conséquent, le XRP fait figure de moyen de paiement simple et rapide.

En revanche, le XRP ne s’appuie pas sur le principe du blockchain comme les monnaies précédentes. Bien au contraire, le XRP se base sur le Hash Tree, une structure de bases de données. De ce fait, il devient impossible de miner du XRP et son nombre maximum est fixé à 100 milliards.

Vous avez le top 4 de meilleures monnaies électroniques sur le marché. Ce qui ne veut pas dire qu’il s’agit des seuls. Il existe de toutes nouvelles aussi prometteuses les unes que les autres.