Alors que l’huile de CBD est un produit de plus en plus tendance, que ce soit dans le secteur du cosmétique ou de l’alimentaire, il est intéressant de vérifier comment choisir une huile de qualité, ou du moins, quels sont les critères à connaître pour distinguer les offres sérieuses de celles qui ne le sont pas. Découvrez-le dans cet article. 

La méthode d’extraction du CBD 

Vous n’êtes pas sans savoir que le CBD, aussi appelé cannabidiol, est l’un des cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. De fait, pour obtenir une huile concentrée à base de CBD, il est essentiel de passer par la phase d’extraction dudit CBD de la plante de cannabis. Généralement, trois méthodes sont utilisées : l’extraction à base d’huile, celle à base de solvant, celle au CO2 supercritique. 

Contrairement aux idées reçues, la méthode la plus pure reste l’extraction au CO2 supercritique. Cette dernière repose sur l’utilisation de températures très élevées ou très basses (d’où le nom « supercritique ») pour séparer le CBD du cannabis. Cela permet d’obtenir, à la fin, une huile pure et sans résidus, dont les bienfaits sont maximisés

L’origine de la plante de cannabis 

Avant d’acheter une huile CBD, il est important de vérifier l’origine de la plante, car le sol et l’environnement de culture impactent directement la qualité de la pousse, qui va elle-même influencer la qualité du CBD extrait. Il est préférable de privilégier les producteurs biologiques ou engagés dans une culture sans pesticide.Il existe d’ailleurs des législations d’un pays à l’autre sur la manière de cultiver le cannabis, et les normes de culture doivent y répondre. 

Le type de culture du chanvre est aussi important à vérifier. Par exemple, il faut préférer les graines de cannabis autofloraison pour un résultat rapide et une huile qualitative, contrairement à d’autres variétés de cannabis qui nécessitent beaucoup d’entretien pour peu de rendement. 

Le dosage et la concentration 

Les législations internationales diffèrent, mais en Europe et en France tout particulièrement, il existe un seuil de teneur en THC (le tétrahydrocannabidiol), qui est la substance psychotrope du cannabis, dans les huiles à base de CBD. En effet, au moment de l’extraction, il est possible de faire un full spectrum (présence de THC) ou un isolate (CBD pur). La première est généralement plus qualitative, mais la réglementation européenne limite à 0,2% la présence de THC dans l’huile concernée (peut-être bientôt 0,3%). 

Astuces pour bien choisir une huile de CBD 

Méfiez-vous des étiquettes aguicheuses ou des prix trop bas. Généralement, mauvaise qualité est synonyme de bas prix, et les étiquettes n’y changent rien. Si vous prêtez attention aux quatre éléments déjà mentionnés, alors vous pourrez vous faire une idée précise du type d’huile de CBD que vous avez en face de vous, afin de bien vous décider. 

N’hésitez pas à vérifier si la marque a fait conduire des tests indépendants sur son huile, et quels ont été les résultats. Les marques avec des procédures transparentes se soumettent généralement à ces tests de laboratoires, qui sont un gage de qualité.