Si dans le monde du business et du e-commerce l’innovation occupe une place importante, cela ne veut pas dire qu’elle suffit toujours. Effectivement, la réussite d’une start-up ne tiendra pas toujours à l’originalité de l’idée de son créateur et il est impossible de prévoir précisément le succès d’une jeune entreprise. Pour vous le prouver, voici quelques exemples d’échecs retentissants pourtant parfaitement innovants et promettant une révolution digitale.

Les Google Glass

Quand Google a annoncé travailler sur les Google Glass, le monde entier était en émoi et voyait déjà ce gadget comme la prochaine étape de la révolution digitale que l’iPhone semblait avoir entamée quelques années auparavant. Ces lunettes permettaient de profiter de la réalité augmentée, d’envoyer et de lire ses messages grâce aux commandes vocales et bien d’autres choses encore.

Alors, qu’est-ce qui n’a pas fonctionné dans ce produit révolutionnaire ? D’abord, son design. Les prototypes n’ont jamais réussi à convaincre le public qui les trouvait ridicules et déshumanisantes. Ensuite, l’objet semblait finalement trop intrusif, recouvrant le monde d’un filtre inquiétant qu’il serait difficile de contrôler. Enfin, des questions sur la vie privée ont été posées par ces lunettes, notamment parce qu’elles permettaient de prendre des photos avec un battement de l’œil.

Le paillasson connecté

Le paillasson, c’est cet objet vieux de plusieurs siècles et qui n’a pas changé depuis. Il nous essuie les pieds docilement depuis toujours, on cherche parfois des modèles originaux pour décorer élégamment le pas de sa porte avec autant d’attention que le reste de sa maison, mais il ne semble pas avoir beaucoup plus d’ambition. En tout cas, il n’en avait pas jusqu’à ce qu’un projet de paillasson connecté voit le jour.

Le paillasson connecté est un projet qui a vu le jour en 2014 sur une plateforme de crowdfunding. Il était équipé d’une balance qui permettait de détecter l’arrivée de quelqu’un, d’un colis ou d’un animal. Le paillasson vous envoyait ensuite un SMS pour vous alerter. Résultat, le projet n’a pas convaincu et a difficilement dépassé les 50 % de son financement. Depuis, le paillasson classique est toujours à sa place et c’est la sonnette connectée qui a remporté les faveurs du monde digital.

La Wii U

Dans le monde des consoles de jeu vidéo, la Wii U aura été un échec intéressant qui aura sans doute servi de leçon à Nintendo. Le concept de cette console de salon à la fois classique, mais également semi-portable avec sa manette géante était intéressant, mais il n’aura pas suffi à convaincre les joueurs. Pourtant, quelques années plus tard, la Nintendo Switch exploitera à nouveau le concept et s’offrira un immense succès qui lui permettra de battre la Xbox.

Alors, qu’est-ce qui n’a pas marché dans la Wii U ? D’abord, son concept de console de salon également portable n’allait pas aussi loin que la Switch et il semblait un peu inachevé. Les joueurs étaient très limités et cela ne leur a pas plu. Ensuite, le marketing de Nintendo avait été catastrophique et beaucoup de joueurs n’avaient tout simplement pas compris que la Wii U était une nouvelle console et pas seulement une version améliorée de la Wii.




Notez cet article :
Ces innovations digitales qui ont fait un flop retentissant 4.40/5 - 20 votes