Que ce soit pour obtenir un diplôme, se réorienter, mettre à jour ses compétences, monter en grade ou encore changer de métier, la formation professionnelle est la principale voie qui vous permettra de gagner en compétences. La formation professionnelle est d’ailleurs un droit auquel tout travailleur français peut prétendre. Il existe différents organismes et programmes de formation dédiés aux professionnels, dont le FNE Formation. Ce programme est d’ailleurs particulièrement adapté à la situation actuelle, dans la mesure où de nombreuses entreprises ont dû adopter des dispositifs d’activité partielle en raison de la crise sanitaire engendrée par le Covid19.

Qu’est-ce que le FNE Formation ? Qui peut en bénéficier et quelles sont les formations proposées ? En quoi cela peut être avantageux pour la suite de votre carrière professionnelle ? Découvrez toutes les réponses à ces questions dans les lignes suivantes.

Qu’est-ce que le FNE Formation ?

Le FNE Formation est une convention conclue entre l’État (Dirrecte) et une entreprise ayant pour objet de mettre en œuvre des mesures de formation professionnelle dont le but est de faciliter la poursuite de l’activité des salariés contraints en chômage partiel. Ainsi, se former à l’aide du dispositif FNE Formation permet aux bénéficiaires de s’adapter aux nouveaux emplois en cas d’affectation ou de tout changement professionnel dus à la modification des conditions de travail ou à l’évolution des activités ou des moyens techniques utilisés.

Depuis le 14 avril 2020, l’État prend en charge 100 % des frais de formation professionnelle des salariés en activité partielle via le FNE Formation. Valable jusqu’au 31 décembre 2020, cet assouplissement a pour objectif d’éviter aux entreprises de :

  • supporter des surcoûts en raison des baisses d’activité,
  • préparer la reprise d’activité,
  • lutter contre le spleen du confinement,
  • mobiliser les financements exceptionnels,
  • répondre à l’obligation de formation.

Qui est concerné par le FNE Formation ?

Sont concernés par le dispositif FNE Formation tous les salariés en activité partielle (CDI et CDD) travaillant dans le secteur privé à l’exception des demandeurs d’emploi, des stagiaires, dépendants, actifs non-salariés et employés en contrat de professionnalisation et d’apprentissage. Sont également concernés les salariés qui sont en arrêt maladie ou en suspension d’emploi pour garde d’enfants. Toutefois, ceux-ci peuvent prétendre au Compte professionnel de formation (CFP).

Les salariés qui ont le plus de risque de perdre leur emploi et ceux qui ont un faible niveau de qualification par rapport au marché du travail sont particulièrement privilégiés pour pouvoir bénéficier de ce dispositif.

Quelles sont les formations proposées ?

Les formations éligibles au FNE Formation sont celles prévues aux alinéas 1, 2 et 3 de l’article L. 6313-1 du Code du travail, incluant entre autres :

  • les formations certifiantes inscrites au RNCP (exemple : les formations linguistiques);
  • les VAE ;
  • les bilans de compétences ou professionnels ;
  • les actions d’accompagnement ;
  • les actions de lutte contre l’illettrisme ;
  • les formations de tuteurs ;
  • les formations de maître d’apprentissage.

Le principal intérêt de ce dispositif est de permettre aux salariés de ne pas rester inactifs en période de crise. Il permet également de gagner en compétences et de pouvoir rebondir quand la sortie de crise est amorcée.