WebFrance Team
Equipe de rédaction WebFrance : toute l'actualité du E-Business
Le NDDCamp¬†rassemble les professionnels du des noms de domaines, les √©diteurs de site internet mais aussi toutes les personnes int√©ress√©es par le sujet. David Chelly est l’un des organisateur. Il est aussi consultant en¬†nommage¬†et enseignant chercheur en webmarketing
 
dcbngn,;
 
WebFrance : Pouvez vous nous présenter le NddCamp ?
 
David Chelly¬†: Il s’agit d’une journ√©e de conf√©rences, de d√©bats et de moments de convivialit√©, qui vise √† susciter les √©changes entre des personnes utilisant les noms de domaine de mani√®re professionnelle, mais venant d’horizons divers.¬†
 
 
WebFrance : La seconde √©dition du NddCamp aura lieu le 16 juin 2016 √† l’institut du marketing digital, quel bilan pour la premi√®re √©dition ?
 
David Chelly¬†:¬†La premi√®re √©dition, qui a eu lieu en juin 2015, a √©t√© je crois une r√©ussite, car nous avions d√©j√† l’exp√©rience de l’organisation de ce type d’√©v√©nements. Nous voulions √©viter le mod√®le des rencontres institutionnelles ou acad√©miques, o√Ļ les conf√©rences des sponsors se r√©sument √† la pr√©sentation de leurs produits et o√Ļ l’interactivit√© fait d√©faut. Au NddCamp, un mod√©rateur s’assure que pour chaque atelier, les intervenants et le publics int√©ragissent efficacement, afin de traiter au mieux les questions abord√©es.¬†
 
 
WebFrance : A quel public s’adresse cette conf√©rence ?
 
David Chelly¬†:¬†Le nom de domaine √©tant un √©l√©ment central du web, beaucoup de m√©tiers sont concern√©s. Au NddCamp, les plus repr√©sent√©s sont les r√©f√©renceurs, notamment gr√Ęce √† notre partenaire Domraider et √† sa tr√®s large base de clients. Les r√©f√©renceurs s’int√©ressent surtout aux noms de domaine expir√©s et aux nouvelles extensions, essentiellement dans le but de mieux positionner leurs sites ou ceux de leurs clients.¬†
 
Suivent les consultants en tous genres : propri√©t√© intellectuelle, agence web, naming et branding, etc.Les gestionnaires de portefeuilles de noms de domaine, qui travaillent en g√©n√©ral pour de grandes soci√©t√©s, sont √©galement nombreux √† l’√©v√©nement. Ces personnes ont g√©n√©ralement une formation de juriste et une optique de protection des marques.¬†
 
Les startup ¬†viennent √©galement au NddCamp faire leur veille, car un bon nom de domaine choisi d√®s le d√©part d’un projet permet de ma√ģtriser les d√©penses de communication pour qu’une marque soit retenue et per√ßue positivement.¬†
 
¬†Contrairement √† ce que l’on pourrait penser, les bureaux d’enregistrement sont assez peu nombreux, √† cause notamment du caract√®re ultra-concurrentiel du secteur et des in√©vitables querelles induites, puisque, par d√©finition, toutes les soci√©t√©s proposent exactement le m√™me produit.
 
99 % des ¬ę¬†domaineurs¬†¬Ľ sont des d√©butants qui enregistrent des flop√©es de noms de domaine en vue de les revendre
 
Enfin, et cela peut surprendre, les domaineurs sont quasi absents de l’√©v√©nement, pour la simple et unique raison qu’ils n’existent pratiquement plus. M√™me si l’on voit encore dans les forums (mais pas sur Webfrance :-) de magnifiques tirades sur les affreux domaineurs, il ne reste √† ma connaissance pas plus de 3 ou 4 personnes en France qui vivent de l’achat et de la vente de noms de domaine et dont c’est l’activit√© principale. 99 % des ¬ę¬†domaineurs¬†¬Ľ sont des d√©butants qui enregistrent des flop√©es de noms de domaine en vue de les revendre, mais qui arr√™tent leur activit√© d√®s que survient le moment de renouveller les noms de domaine et de faire les comptes.
 
Quand aux cybersquatteurs, leurs beaux jours sont depuis longtemps r√©volus √† cause de la chute dramatique des revenus de parking. Ceux qui continuent √† se d√©dier √† cette activit√© vivent sous des juridictions plus laxistes que celle de la France et ne sont pas pr√©sents, ni bienvenus, √† l’√©v√©nement.
 
 
ebbffd64-9e71-4414-82f2-2bc9ab19743a
 
WebFrance : Quels sont les ateliers que vous allez proposer aux participants ?
 
David Chelly : Après une conférence introductive centrée sur la stratégie de marque, trois ateliers sont organisés simultanément, toutes les 2 heures, et couvrent les principaux thèmes du moment.
 
Les ateliers ¬ę¬†r√©f√©rencement¬†¬Ľ abordent notamment ¬†les questions des domains expir√©s et des r√©seaux de sites, les ateliers ¬ę¬†juridiques¬†¬Ľ traitent des √©volutions r√©centes du secteur et des bouleversements li√©s aux nouvelles extensions et les ateliers ¬ę¬†marketing¬†¬Ľ font le point sur les crit√®res de choix des noms de domaine et sur les meilleurs moyens de les acqu√©rir.
 
 
WebFrance : Vous avez eu l’ann√©e derni√®re des intervenants de renom comme Philippe Franck, David Chelly ou encore Tristan Colombet, quels sont les intervenants de cette seconde √©dition 2016 ?
 
David Chelly¬†:¬†Tous les intervenants de l’an pass√© ont souhait√© revenir et de nouveaux nous ont rejoints. Mais je crois sinc√®rement que la star de l’√©v√©nement, c’est le public. Les intervenants sont avant tout des passionn√©s, qui viennent avant tout pour les moments d’√©change que permet la journ√©e.
 
 
 
WebFrance : Comment va se passer la journée du 16 juin, quel est le programme prévu ?
 
David Chelly¬†:¬†La journ√©e d√©marre par un copieux petit d√©jeuner, o√Ļ les organisateurs sont disponibles pour mettre en relation les personnes qui le souhaiteraient. Une premi√®re table ronde d’1H30 introduit la journ√©e, dans une salle d’environ 300 places. Puis les participants peuvent ensuite choisir de participer √† des ateliers, de discuter tranquillement autour d’un verre et de petits fours ou de visiter les stands des sponsors.
 
 
 
WebFrance : Quelles évolutions prévoyez vous dans les années à venir pour le NddCamp ?
 
David Chelly¬†:¬†Il s’agit d’un projet collectif, qui est susceptible d’accueillir toutes les bonnes volont√©s et qui prendra l’orientation que souhaiteront lui donner ses membres. Philippe et moi sommes attach√©s √† l’id√©e de gratuit√© et de convivialit√©, qui devrait perdurer.
 
Pour les ann√©es prochaines, nous essaierons de convaincre davantage d’acteur du secteur, en essayant de leur faire r√©ussir √† oublier leur rivalit√©, le temps d’une journ√©e au moins. Je crois que c’est n√©cessaire pour eux, car hormis l’AFNIC qui assure amha assez bien son r√īle de locomotive, nos registrars fran√ßais ont besoin de s’am√©liorer pour √™tre comp√©titifs au niveau international.
 
 
WebFrance : Quelles sont pour vous les grandes tendances à venir du marché des noms de domaine ?
 
David Chelly¬†:¬†Dans l’internet, le temps est tr√®s court et les changements fr√©quents et violents, ce qui rend impossible une visibilit√© √† moyen ou long terme.
 
malgr√© les efforts de commmunication de leurs initatiateurs, les nouvelles extensions n’ont rien chang√© au web et constituent un non-√©v√©nement.
 
Mon point de vue est que, malgr√© les efforts de commmunication de leurs initatiateurs, les nouvelles extensions n’ont rien chang√© au web et constituent un non-√©v√©nement. Pour l’instant, mais tout peut changer, notamment si Google ou un autre acteur majeur cr√©e une impulsion.
 
 
Je ne suis pas familier avec les questions de gouvernance, mais c’est un point qui m’inqui√®te. Le web est un espace destructur√© et sans contr√īle, o√Ļ les mauvaises pratiques deviennent la r√®gle. Et en particulier, le nom de domaine est un √©l√©ment immat√©riel de plus en plus utilis√© pour les activit√©s non √©thiques et m√™me frauduleuses.
 
 
 
WebFrance : Vous etes avec Philippe Franck considérés comme les deux experts du marché des noms de domaine en France, comment organisez vous votre collaboration sur cet évenement ?
 
David Chelly¬†:¬†Merci du compliment. Nous sommes avant tout l’un et l’autre des passionn√©s du secteur, dont le seul but est r√©unir un maximum d’amis pendant une journ√©e. Pour ce qui est de notre collaboration avec Philippe, chacun se r√©partit les t√Ęches en fonction de ses aptitudes et de ses disponibilit√©s et notre entente est parfaite, ce qui facilite bien les choses.
 
Si quelqu’un pouvait revendiquer le titre d’expert sur le march√© francophone des noms de domaine, √ßa ne serait probablement ni Philippe, ni moi, ni les vingt ou trente coll√®gues avec qui nous √©changeons en permanence sur le secteur, mais la d√©nomm√©e Kate. Nous ne l’avons jamais vue IRL, mais elle s√©vit r√©guli√®rement sur les forums de discussion. Depuis une dizaine d’ann√©es, elle multiplie les prouesses de r√©pondre en un temps record √† des questions plus techniques les unes que les autres, et de d√©celer avant tout le monde les √©volutions √† venir, sans jamais se tromper. Depuis cinq ou six ans environ, j’ai choisi de bien lire les posts de Kate avant de donner mon avis, et je me trompe beaucoup moins :-)
 
9fb5311c-6a10-4d43-8274-b7fa20bf24f0
 
 
WebFrance : Enfin, qui sont les partenaires et sponsors du NddCamp ?
 
David Chelly¬†:¬†Sans ordre particulier, les sponsors sont OVH, que tout le monde conna√ģt et qui est un des acteurs majeurs du secteur, fran√ßais de surcro√ģt. Sedo √©tait pour Philippe et pour moi incontournable, car cela nous rappelle nos d√©buts, o√Ļ nous pensions qu’il suffisait de choisir de bons noms de domaine puis de le mettre en vente sur Sedo pour arriver rapidement √† la retraite. Ca n’est pas le cas, mais nous avons gard√© notre attachement √† Sedo, et notamment √† ses √©quipes francophones.¬† Et enfin l’AFNIC, qui est entre autres le registre en charge du .fr, et accomplit amha cette mission de service public de mani√®re efficace, du moins si on le compare √† d’autres organismes institutionnels similaires en France.
 
Les partenaires sont assez nombreux, certains apportant une contribution financi√®re, permettant de rendre l’√©v√©nement int√©gralement gratuit, restauration comprise, d’autres assurant une aide logistique ou pour la promotion de l’√©v√©nement. Le plus important est l’Institut du Marketing digital, qui est une √©manation de l’Ecole de Commerce ESSCA Paris, et qui met √† notre disposition des locaux somptueux et des ressources humaines de haut niveau pour l’organisation de cette √©dition.
 
 
WebFrance : David Chelly, je vous remercie d’avoir r√©pondu √† nos questions
 

Retrouvez plus d’informations sur le NDDCamp :

http://www.nddcamp.fr/