Lorsque l’on s’installe à son compte, que ce soit en tant que médecin, avocat, ou même en tant qu’entreprise, il est important et même indispensable d’acquérir une plaque professionnelle permettant de signaler votre activité à vos éventuels clients. Cependant, celles-ci sont soumises à une législation qu’il vous faudra respecter à la lettre pour être en ordre aux yeux de la loi.

Législation des plaques professionnelles

Qui est-ce que ça concerne au juste ?

La loi n’oblige pas la pose d’une plaque professionnelle, mais si vous souhaitez le faire, vous devrez vous conformer à la législation en place pour la créer.
Cette législation s’adresse à tous les professionnels indépendants souhaitant signaler leur profession, que vous soyez dans la médecine, le droit, la communication, le social ou tout autre type de profession. Vous devrez obligatoirement suivre les normes fixées par la loi pour ne pas rencontrer de soucis plus tard.

Les normes de la législation sont différentes d’une profession à l’autre

Selon le métier que vous exercez, vous n’aurez pas les mêmes réglementations en matière de plaque professionnelle, même si certains critères restent identiques. Pour connaître les normes exactes à respecter, il vous faudra contacter le conseil de l’ordre de votre profession, qui pourra vous faire parvenir toutes les informations dont vous aurez besoin.

Quelles sont les normes fixées pour les plaques professionnelles ?

Quelles sont les informations à indiquer sur une plaque pro ?

Les informations d’une plaque professionnelle peuvent être différentes d’une personne à l’autre, bien sûr, mais de manière générale, vous pouvez y indiquer :
  • Votre nom et prénom
  • Votre profession
  • Votre logo si vous en avez un
  • Vos horaires
  • Votre numéro de téléphone et/ou adresse email
Cependant, il est interdit de faire de la publicité ou promouvoir vos services sur votre plaque professionnelle.

Quelle taille utiliser pour une plaque professionnelle ?

Selon votre profession, votre plaque pro sera soumise à diverses réglementations, dont celle de la taille. Si certaines professions autorisent des plaques de 30 x 25 cm, tandis que d’autres n’autorisent pas des formats dépassant les 25 x 15 cm. Il faudra donc consulter les réglementations exactes auprès des autorités compétentes.

Quelles matière et couleur utiliser ?

Pour les matières, il existe deux grandes catégories de plaques professionnelles : les plaques en plexiglass et les plaques en métal.
Les premières, plus modernes, permettent un très large choix de couleurs et sont aussi très résistantes. De plus, elles peuvent être assez attrayantes et attirer le regard bien plus efficacement que les plaques en métal, ce qui est idéal pour des sociétés ou des métiers de la communication, vente, coaching, etc.
Les plaques professionnelles en métal, quant à elles, permettent de mettre en avant un professionnalisme et une certaine rigueur de travail. Vous pourrez choisir parmi plusieurs matières, telles que du laiton ou de l’alu, ce qui déterminera aussi la couleur de votre plaque.
 
Aucune couleur ou matière n’est exclue, à vous de juger ce qui rendra le mieux, et surtout s’accordera avec le voisinage.