WebFrance
Communauté E-Business depuis 2005 Rejoignez la communauté WebFrance

De nombreux blogs de voyage ou de tourisme se développent aujourd’hui sur Internet car nombreux sont les moyens qui existent pour faire de l’argent avec ce type de site.

Mais en réalité, certains moyens fonctionnent mieux que d’autres. J’ai aujourd’hui créé 3 sites de tourisme, sur les villes de Lisbonne, de Porto et de Barcelone.

Et après plusieurs années d’expérience je vais vous dire quels sont les moyens qui ne fonctionnent pas bien et surtout quels sont les moyens de monétisation qui fonctionnent le mieux dans le domaine des voyages.

Pour information, je suis arrivé en 2012 à Lisbonne et vu le peu d’informations disponibles qu’il y avait sur internet à l’époque, j’ai décidé de créer Bonjour Lisbonne pour donner des informations aux touristes francophones qui viennent au Portugal et dans l’idéal faire de l’argent avec ce site.

J’ai commencé à monétiser mon blog avec la publicité AdSense et très rapidement cela a rapporté de l’argent mais malheureusement très peu d’argent. Avec près de 20 000 visites par mois, quelques mois après le lancement du site, je ne faisais qu’entre 50 et 100 € par mois. J’en ai conclu qu’à moins d’avoir plusieurs centaines de milliers de visites par mois, la publicité AdSense n’était vraiment pas intéressante pour vivre de son blog.

J’ai également essayé de faire de l’affiliation avec des produits et services concurrentiels et notamment de l’affiliation sur les billets d’avion avec des comparateurs de prix. Cela signifie que chaque fois qu’une personne clique sur mon lien d’affiliation sur mon blog pour aller acheter un billet d’avion sur un comparateur de prix, ce comparateur me donne une commission.

Le problème est que le comparateur donne déjà une très petite commission de la part de la compagnie aérienne. Ainsi une petite commission d’une petite commission donne une très petite commission et l’argent que je gagnais par ce moyen de monétisation était très faible.

1 – Diminuer voire supprimer les intermédiaires

 

J’ai alors commencé d’autres moyens de monétisation qui se sont révélés beaucoup plus efficaces, à commencer par arrêter de travailler avec des intermédiaires.

Un intermédiaire est un tiers qui intervient dans la vente. Ce que j’ai fait est de proposer un service de transport privé à Lisbonne, pour accompagner les touristes de l’aéroport à leur logement le jour d’arrivée.

Et au lieu de passer par l’intermédiaire, j’ai créé un partenariat avec une société portugaise que je payais pour chaque touriste qu’ils allaient récupérer et sans intermédiaire, les bénéfices étaient bien plus importants.

Cela demande bien sûr de mettre en place ce partenariat, ainsi qu’une page de vente sur mon site internet sur laquelle les touristes peuvent réserver un transport en privé via un formulaire de réservation.

Et la commission que je touche par réservation est maintenant de plus de 5 € alors qu’avec un l’intermédiaire je ne gagnais qu’entre 1 et 2 euros.

J’ai également fait la même chose dans le domaine de la restauration. Plutôt que de passer par des intermédiaires comme TripAdvisor, j’ai mis en place des partenariats avec des restaurants locaux pour toucher une commission, chaque fois que des clients venaient de ma part.

Pour cela j’ai négocié des avantages pour les clients, à savoir un apéritif ou un dessert offert s’ils précisent qu’ils viennent de la part de Bonjour Lisbonne. C’est ce que je fais avec un restaurant à Belém qui me donne 15 % du montant de l’addition finale.

2 – Mes propres services

 

Un autre moyen qui s’est avéré très efficace et de proposer mes propres services. Et dans ce cas, vu qu’il n’y a pas d’intermédiaire, je reçois des marges beaucoup plus intéressantes. Je propose notamment des visites guidées à Lisbonne sur mon site internet.

Cela demande d’avoir des salariés qui travaillent pour vous, en l’occurrence des guides touristiques. Mes commissions encore une fois sont bien plus intéressantes.

La difficulté à laquelle j’ai dû faire face est que les recherches pour les visites guidées sont assez faibles sur Google. J’ai donc décidé de proposer ces visites guidées sur plusieurs pages de mon site, en haut de chaque page, en plus d’une page entièrement dédiée aux visites guidées.

Et cela s’est avéré payant puisque je reçois trois fois plus de visites via ma page « que faire à Porto » que via la page entièrement dédiée aux visites guidées.

3 – Affiliation sur billets d’entrée

 

Par ailleurs, il y a le moyen de monétisation par l’affiliation sur les billets des monuments connus. Ce moyen est utilisé par beaucoup de sites de tourisme mais souvent d’une manière erronée à mon avis.

En effet beaucoup de sites écrivent une page qui liste tous les monuments historiques d’une ville, en mettant un lien d’affiliation pour proposer un billet d’entrée et toucher une commission. C’est ce que j’ai commencé à faire au départ mais je me suis rendu compte que les résultats étaient décevants.

J’ai donc décidé de créer une page entièrement dédiée à un monument historique pour récupérer toutes les recherches sur Google pointant vers ce monument et ainsi placer de la même manière un lien d’affiliation sur les billets d’entrée de ce monument spécifique, à savoir la Sagrada Familia dans le cas de Bonjour Barcelone.

Cela exige que le volume de recherche pour ce monument soit suffisamment important, ce qui est le cas avec la Sagrada Familia puisqu’il y a près de 70 000 recherches mensuelles.

4 – Système de vente automatisé

 

Et pour terminer avec le dernier moyen de monétisation efficace, il est indispensable aujourd’hui avec un blog de tourisme de mettre en place un système de vente automatisé grâce à une base de données email.

Pour cela je mets des bannières ainsi qu’une exit pop-up sur mon site pour proposer un guide gratuit aux internautes qui me laissent leur email.

Et avec tous les e-mails que je récupère, je peux ensuite envoyer des emails automatiques pour leur proposer des services.

Dans le cas de Bonjour Lisbonne, j’envoie une série de 7 mails automatiques via Aweber dans lesquels j’envoie des informations utiles et gratuites, mais aussi des pages de réservation comme le transport privé ou encore les visites guidées pour vendre mes services autant que possible. Et une fois automatisé, cela fonctionne très bien, sans grand investissement de ma part.

En conclusion plusieurs moyens sont disponibles pour faire de l’argent avec un blog de voyage mais certains sont plus rentables que d’autres. Surtout, certains sont très intéressants mais parfois mal exploités ou utilisés par certains sites.