En tant que client, qu’est-ce que vous pouvez faire avec des bitcoins?

Sauf si vous avez passé les dernières deux ou trois années sur une autre planète, vous avez certainement entendu parler de cryptomonnaies, aussi appelées portefeuilles électroniques. Le plus connu est le bitcoin, mais sinon il y a aussi Neteller, Skrill. Il faut savoir que ce sont des ‘vraies’ monnaies, car elles ont une valeur d’échange, la différence avec les monnaies ‘officielles’ de différents pays sont que les bitcoins etc. ne sont pas liées à une banque qui garantit la valeur et donc ne sont parfois pas considéré comme une ‘monnaie officielle’ ou ‘légale’, leur valeur étant garantie par le nombre limité en circulation.  Mais il s’agit d’une monnaie qui est de plus en plus acceptée dans différents endroits en tant que paiement, par exemple à roulette casino en ligne.

On vous cite quelques exemples: vous pouvez acheter du contenu Windows et Xbox, vous pouvez investir à Virgin Galactic, vous pouvez utiliser des monnaies électroniques pour faire un don à certaines associations, vous pouvez acheter des cartes cadeaux en ligne (qui vous permettent par la suite d’acheter autre chose sur internet, ou de donner en tant que cadeau), vous pouvez jouer à des jeux en ligne et essayer de gagner de l’argent (casino en ligne, machines à sous ou une partie de poker), vous pouvez acheter un nom de domaine sur certains sites, vous pouvez vous payer un hôtel sur Expedia, le site NewEgg qui vend des gadgets et de la nouvelle technologie acceptent des monnaies électroniques… Et nous sommes persuadés que ce n’est qu’un début, il y a des plus en plus de sites qui s’ouvrent à ce nouveau moyen de paiement.

En fait les monnaies électroniques sont à la limite plus simples à dépenser/ utiliser que d’acheter ou de stocker (il y a encore un certain nombre de frais associés à ces opérations).

Les cryptomonnaies – en tant qu’entreprise, devriez-vous accepter des monnaies électroniques?

Il y a un certain nombre d’avantages quand on fait du e-commerce à accepter des monnaies électroniques, le principal étant que cela offre plus de choix de moyens de paiement à vos clients. Cela donne aussi un côté modern et branché à votre site web, et par extension, à votre société (et non un côté ‘fou’ comme cela aurait pu être le cas il y a quelques années en arrière).

Si vous êtes décidé de franchir le pas, la première chose à faire est de choisir votre PSP, ou Payment Processing Provider (fournisseur de traitement de paiement) et d’ouvrir un compte avec eux. Ensuite, si vous comptez accepter l’équivalent de plus de 1000 USD par mois, il faut fournir les informations de votre entreprise pour débloquer les limitations de montant. La prochaine chose à faire est de choisir votre monnaie -euros, dollars etc. è il s’agit de la monnaie dans laquelle vous souhaitez que les virements à votre compte bancaire se font. Ensuite il suffit d’intégrer un code pour accepter les paiements sur un site web, ou encore plus simple, il y a des plugins disponibles pour intégrer les monnaies virtuelles avec prestashop, woocommerce etc.

Et ensuite vous êtes prêts à accepter les monnaies virtuelles sur votre site web. A souligner que ceci bien évidemment n’empêche pas d’accepter en parallèle des moyens de paiements plus classiques – virements bancaires etc.

Une fois que vous réceptionnez un paiement en monnaie virtuelle, qu’en faire avec? Il est possible de le garder dans votre propre portefeuille et de faire des achats avec à votre tour. Sinon vous pouvez automatiquement convertir la monnaie électronique et la transférer vers le compte bancaire de votre entreprise. Ou vous pouvez partager la monnaie électronique reçue entre ces deux options.

Pour en apprendre plus, nous vous suggérons ces sites web :

Pour les particuliers: https://bitcoin.fr/depenser-ses-bitcoins/

Pour les vendeurs: https://www.vpnmentor.com/blog/how-to-accept-bitcoin-payments/

L’avenir des monnaies électroniques

Qu’on le veuille ou pas, et que l’on soit client ou vendeur, il s’agit d’un vrai phénomène qu’il faut comprendre et éventuellement intégrer dans nos habitudes d’achat/ vente. Notre avis est qu’il s’agit d’un phénomène qui n’est pas juste une mode, mais qui va devenir (un peu comme internet, comme les smartphones, etc.) une partie de notre quotidien.