Bon nombre de travailleurs indépendants choisissent le portage salarial pour pouvoir garder leur liberté professionnelle et tous les avantages d’un salarié. Avec le portage salarial un professionnel indépendant a le droit d’accepter des missions pour un client. Mais le management administratif des missions et la facturation de celle-ci sont réalisés par une entreprise externe.  Le portage salarial est très apprécié par les entrepreneurs pour plusieurs raisons.

Des avantages solides

Avec le portage salarial (voir le fonctionnement du portage salarial avec ITG), l’entrepreneur  exerce son activité  de manière autonome en recherchant des clients, en négociant les tarifs… Il n’est donc pas sous les ordres d’un supérieur hiérarchique et n’assume aucune tâche administrative. L’entrepreneur est à ce titre considéré comme  un salarié et bénéficie d’un régime général, d’une assurance responsabilité civile et d’une assurance-chômage.

Ce nouveau statut des entrepreneurs est un accord tripartite entre : un consultant indépendant qui est en fait le salarié porté, l’entreprise gestionnaire ou la société de portage et le client ou l’entreprise cliente. Le contrat de travail est entre le porté et la société de portage alors que le contrat de prestation est tripartite.

Les avantages fiscaux pour les entrepreneurs

Dans le cas du portage salarial, l’entrepreneur n’est pas tenu de payer les impôts professionnels comme c’est le cas avec des entrepreneurs indépendants. En effet l’impôt sur les sociétés est applicable sur les bénéfices d’une entreprise de portage salarial ainsi que la Taxe d’Apprentissage et la CFE. En plus de cet avantage sur l’impôt, les salariés en portage salarial peuvent récupérer la TVA de leurs achats car il arrive  que l’entreprise de portage assume la charge des achats en rapport avec l’activité du salarié porté.

Un chiffre d’affaires important

En 2017, la France avait plus de 70.000 professionnels qui travaillaient sous le statut de portage salarial.  Le chiffre d’affaires était estimé a plus de 900 millions € soit une croissance annuelle de 22,6%. Un entrepreneur dont le chiffre d’affaires augmente peut se convertir en une société SAS ou SARL pour aller au-delà  du plafond de CA de la micro-entreprise. C’est donc une bonne opportunité pour les entrepreneurs qui peuvent sur le long terme créer leurs propres entreprises.

Avec le portage salarial, l’entrepreneur peut produire un chiffre d’affaires sans pour autant avoir un statut juridique. Il peut donc mettre tous ses efforts en jeu pour accroitre son activité.  C’est une formule pour les jeunes consultants.

 




Notez cet article :
Pourquoi le portage salarial est il attractif pour les entrepreneurs ? 4.63/5 - 19 votes