C’est à l’occasion de son étude annuelle que le Comité National Routier vient d’intégrer un questionnaire quant à l’utilisation des outils numériques dans la gestion des transporteurs routier. Ainsi le CNR est en possession d’une vue d’ensemble de l’état d’équipement des différents acteurs nationaux du transport. Voici un résumé de cette étude du numérique dans le transport routier.

Une étude du CNR sur le niveau d’informatisation des professionnels du transport

Tous les ans le CNR réalise des sondages auprès des acteurs du transport routier pour connaître de près les coûts engendrés par métier. L’année dernière à son classique questionnaire, le Comité National Routier a souhaité intégrer un sondage sur le niveau d’informatisation des entreprises de transports routier. Les résultats de cette étude sont parus et c’est l’occasion de voir ensemble ces résultats.

Les entreprises du transport sont-elles connectées ?

On peut le dire, la plupart des acteurs du monde du transport routier sont connectés, car à 93 % pour les entreprises sondées, elles affirment utiliser les données permettant de géolocaliser les véhicules utilisés. L’étude du CNR montre que de plus en plus d’entreprise du transport ayant une activité de logistique se dote de logiciel de TMS transport. Mais à quoi correspond cet acronyme TMS ?

Les logiciels TMS dans le transport

Les initiales TMS signifient Transport Management System, c’est un outil de gestion permettant d’optimiser l’ensemble de la chaîne logistique. Cette plateforme numérique permet d’améliorer le pilotage du transport. Le Transport Management System permet de maîtriser les flux et les coûts mais également offre une évaluation très précises des temps nécessaires pour transporter une marchandise d’un point A vers un point B.

L’exploitation des données numériques dans le transport

Les entreprises du transport qui ont également une activité dans la logistique affirment à 23,6 % qu’elles effectuent une traçabilité des marchandises de façon numérique, mais également 20,6 % d’entre elles peuvent évaluer les véhicules réalisant des déplacements sans chargement. Alors que les transporteurs n’ayant aucune activité de logistique disent proposer une traçabilité des marchandises à 15,3 % et une évaluation des véhicules de la flotte qui réalisent des déplacements sans chargement à 9,4 %.

Les utilisations des logiciels de gestion

Le CNR dans son rapport dévoile les utilisations que font les transporteurs de ces logiciels TMS. Il en ressort que ces outils numériques sont employés principalement pour le suivi de consommation de la flotte, le suivi des temps de service, l’évaluation des émissions de gaz à effet de serre, la gestion des plannings des chauffeurs et la traçabilité des marchandises transportées.