Google annonce fermer Google+ à la suite d’une faille de sécurité.

Un bug logiciel a été découvert qui a permis aux développeurs d’accéder aux données de profil privé de plus de 500 000 utilisateurs.

Cependant, Google dit qu’il n’y a aucune preuve que les développeurs soient au courant de ce bug.

Rien n’indique non plus qu’il y ait eu mauvaise utilisation des données.

Le bug a été découvert en mars 2018.

Selon un rapport publié dans le Wall Street Journal, Google n’a pas divulgué cette information plus tôt parce qu’il craignait un examen réglementaire.

Google+ n’a pas répondu aux attentes

Google admet que Google+ n’a pas réussi à être largement adopté par les consommateurs ou les développeurs depuis son lancement.

La société a révélé que l’utilisation et l’engagement de Google+ est encore plus faible que certains auraient pu l’imaginer, puisque 90 % des sessions utilisateur ont duré moins de 5 secondes.

Cela dit, il est peu probable que Google+ nous manque cruellement, bien qu’il faille certainement noter qu’il est en train de fermer.

À une certaine époque, Google a déployé des efforts considérables pour favoriser l’adoption de Google+, notamment en utilisant ses données pour personnaliser les résultats de recherche.

Il est possible que Google+ ait finalement été fermé, mais c’est la faille de sécurité qui a forcé Google à agir.

Quelques infos en plus sur la faille de sécurité

Au cours d’un audit de sécurité, Google a découvert ce qui suit :

  • Un bug dans l’une des API Google+ People signifiait que les applications avaient également accès aux champs du profil qui étaient partagés avec l’utilisateur, mais non marqués comme publics.
  • Les données sont limitées aux champs statiques et facultatifs du profil Google+, y compris le nom, l’adresse e-mail, la profession, le sexe et l’âge.
  • L’atteinte à la protection des données ne comprend pas les autres données qu’un utilisateur peut avoir publiées ou connectées à Google+ ou à tout autre service.
  • Le bug a été découvert et immédiatement corrigé en mars 2018.
  • Les profils de jusqu’à 500 000 comptes Google+ ont été potentiellement affectés.
  • Google ne peut pas confirmer quels utilisateurs ont été spécifiquement affectés par ce bug.
  • Il n’y a aucune preuve qu’un développeur était au courant de cette faille.
  • Il n’y a aucune preuve que les données du profil ont été utilisées à mauvais escient.
  • Google+ sera fermé sur une période de 10 mois, qui devrait s’achever d’ici la fin du mois d’août prochain.

De plus amples informations seront disponibles au cours des prochains mois, y compris les moyens par lesquels les utilisateurs pourront télécharger et migrer leurs données.

On peut alors se demander, tous nos efforts SEO à poster sur Google+, réduit à néant ? C’est ce que l’on verra dans les prochains mois…

En attendant pour développer votre stratégie SEO vous pouvez toujours vous appuyer sur cet article complet.

 




Notez cet article :
Une faille de sécurité contraint Google+ à fermer 4.89/5 - 19 votes