Jump to content
WebFrance

bouilloireelectrique

Membres
  • Content Count

    1
  • Joined

  • Last visited

  • Feedback

    0%
  1. Les bouilloires électriques peuvent revêtir une forme et une matière similaires à celles des bouilloires traditionnelles ou être constituées de plastique. Elles sont généralement munies d'un dispositif d'arrêt automatique lorsque le point d'ébullition est atteint, ce qui permet de ne pas endommager le système électrique de l'appareil. Certains modèles plus anciens sont cependant munis d'un bouchon-sifflet similaire à ceux des modèles traditionnels. Les modèles les plus répandus sont les bouilloires sans fil : les bouilloires sont disposées sur un socle, relié à une prise électrique, pendant la phase de chauffe. Le récipient peut ensuite se détacher du socle et être utilisé comme un récipient ordinaire. Le fonctionnement de la bouilloire électrique repose sur l'effet Joule. Les bouilloires sont munies d'une résistance chauffante, généralement immergée, qui se présente sous la forme d'un tube en anneau. Le courant, lorsqu'il passe dans la résistance, provoque une augmentation de l'énergie thermique de l'anneau : l'eau se trouve réchauffée par transfert thermique. Certains modèles récents disposent d'une résistance située sous une plaque en acier inoxydable, ce qui permet d'éviter l'accumulation du tartre sur la résistance, et permet ainsi de réchauffer de petites quantités de liquide1. Le dispositif d'arrêt automatique, quant à lui, est un disjoncteur thermique. L'utilisateur déforme le bilame en pressant le bouton de démarrage : le circuit est alors fermé et la phase de chauffe commence. Dès le début de l'ébullition, la température de la vapeur atteignant le bilame provoque le retour de celui-ci à sa forme initiale. Le circuit de chauffe est alors de nouveau ouvert et la bouilloire arrêtée.

© WebFrance - Contact - Annonceurs - Conditions générales - Legal

×
×
  • Create New...